Une équipe des avocats amorce le travail de défendre les Banyamulenges victimes des atrocités de Minembwe

0
21

BRUXELLES, BELGIQUE:- Une équipe des avocats mise sur pied pour défendre les membres de la communauté Banyamulenge victimes des atrocités de Minembwe, à la tête de cette équipe Maitre Bernard Maingain avocat au barreau de Bruxelles.

Selon Maitre Jean Paul Shaka, avocats au barreau de New York et l’un des membres de ce collectif des avocats, leur travail est de collecter les preuves sur terrain, en faire un rapport qui sera déposé dans différentes instances judicaires  dont la Cour Pénale Internationale  et dans des  instances judicaires congolaises.

Notre source parle que le procureur général de la RDC va recevoir leur rapport pour qu’il puisse lancer l’action publique contre les auteurs des crimes commis aux victimes Banyamulenges dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Maitre jean Paul Shaka résume ici leur travail au micro d’Imurenge.com il est joint  au téléphone par  Eric Ngabo.

Concernant la qualification des actes et crimes commis  dans les hauts plateaux précisément à Minembwe, Maitre Jean Paul Shaka précise que les qualifications pour ces conflits sont politiques mais  leur travail tourne autours des analyses juridiques des crimes.

Il confirme que dans leurs entretient avec les victimes ils ont compris qu’il y a eu des crimes et que les auteurs  méritent des sanctions et les victimes attendent de ces avocats un travail qui va leur permettre d’accéder à la justice.

Maitre Shaka renseigne que leur travail n’est pas loin de celui du Gouvernement congolais , pour cela il pense que les autorités congolaises vont contribuer à la réussite de leur travail d’éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les crimes commis à Minembwe.

Encore Maitre Jean Paul Shaka au micro d’Imurenge.com

S’agissant des crimes commis à l’endroit des autres communautés,  Maitre Jean Paul Shaka précise que leur  travail ne consiste pas à comparer les victimes, leur  travail aujourd’hui consiste à défendre  les clients qui les ont saisis.

Cet avocat n’ignore pas qu’il peut tu avoir des victimes pour d’autres communautés, il dit que leur souhait est que toutes les victimes soient ramenées dans leurs droits, il ajoute qu’un avocat ne peut pas défendre une personne sans que cette dernère ne se confié à lui.

Maitre Jean Paul Shaka répond aux questions d’Eric Ngabo

Pour  rappel  les affrontements qui se sont déroulés à Minembwe et dans d’autres parties des territoires d’Uvira, Fizi et Mwenga ont coutés les centaines des vies humaines, des milliers des vaches razziées par les groupes armés  et des centaines des villages incendiés.

Aujourd’hui  les habitants de Minembwe vivent dans une situation humanitaire très critique, les enfants n’ont plus l’accès à l’éducation, les hôpitaux pillés par ces groupes armés ce qui fait que la population mène une vie misérable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here