UVIRA: La société civile force vive dit non à la manifestation violante contre la MONUSCO

0
78

UVIRA, SUD-KIVU:- Suite à la situation sécuritaire qui reigne dans la province du Nord et Sud-Kivu, et suite aux mauvais exemples des manifestations menées par la population de Goma contre la Monusco, la société civile force vive par le truchement de son président monsieur MAJALIWA KANAZI dit que toute manifestation visant la revendication d’un droit quelconque doit être non violente pour bien arriver a son objectif.

Cette déclaration est faite un jour après la manifestation de la population de Goma visant la base de la MONUSCO et qui a fini par vandalisé la base de cette force Onusienne à Goma. Selon MAJALIWA KANAZI, cette façon d’agir de la part de la population de Goma risque de donner aux ennemis de la RDC de profiter cette voie illégale de plaider et de l’interpréter d’une autre manière et cela risque de couter chère les autorites congolaises et à la population. Selon toujours cette source, revendiquer mal votre droit est façon de vous bloquer vous-même, c’est pourquoi selon lui, la population de Goma doit revoir leur manière de plaider pour ne pas faire une manifestation musette.

Cet acteur de la société civile d’Uvira lance un appel vibrant à la population d’Uvira de ne pas céder aux appels d’une manifestation contre la MONUSCO dans la ville et territoire d’Uvira. Selon MAJALIWA KANAZI, chasser la MONUSCO à travers la manifestation violente ne donne pas solution aux problèmes de la RDC. Il demande aux acteurs de certaines sociétés civile qui projettent une manifestation Anti-Monusco pour mercredi 27 Juillet 2022 de revenir à la raison et procéder par voie pacifique celle d’écrire et déposer auprès des autorites des lettre contenant leurs doléances.

Le président de la société civile force vive d’Uvira fait cette déclaration le lendemain d’une déclaration des trois sociétés civiles et un mouvement citoyen appelant la population à manifester contre la MONUSCO Mercredi 27 Juillet 2022.  La soirée du lundi 25 Juillet 2022 la mairie d’Uvira a fait sortir un communiqué rappelant toutes les couches de la population qu’aucune marche n’est autorisée dans la ville d’Uvira. Ceci est visible dans l’arrêté urbain N°402/021/CIRCOM/MAIRIE-UV/B.2/2022 portant suspension des marches, manifestations publiques.

Ce Mardi 26 Juillet 2022, une réunion urgente convoquée par les autorités de la Mairie d’Uvira pour échanger avec différentes couches de la population et surtout les acteurs de la société civile qui projettent la manifestation contre la Monusco à Uvira.  Les acteurs de la société civile signataires de la lettre adressé au chef de sous-bureau de la Monusco à Uvira-Fizi n’ont pas répondu a l’invitation de la Mairie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here