Uvira : Le Maire de la ville dit non à la ville morte projetée par la société civile.

0
68

UVIRA, SUD-KIVU:- Aucune ville morte dans la ville d’Uvira pour ce Mardi 01 Mars 2022, la population est demandée à vaquer librement à ses occupations. Ces propos sont du Maire de la ville d’Uvira l’après-midi de ce Lundi 28 Février 2022. Il l’a dit lors du point de presse tenu avec comme unique point à l’ordre du jour celui de la ville morte projetée pour contester le retour du Gouverneur du Sud-Kivu Théo Kasi NGWABIDJE réhabilité par la cour constitutionnelle après avoir été frappé par la motion des députés provinciaux, il y a cela plus de deux mois.

Dans ce point de presse le Maire Kiza Muhato, précise que la nouvelle société civile axe sud du Sud-Kivu qui appelle la population à une journée ville morte n’a pas respecté la procédure administrative celle d’informer l’autorité de la place avant 48heures.

Pour cela, Kiza Muhato demande à la population de ne pas prêter l’oreille à ces acteurs de la société civile manipulés selon ses dires. Selon lui, la cour constitutionnelle a déjà tranché sur la question du Gouverneur NGWABJE et personne ne doit pas s’opposer à cette décision.

De l’autre part c’est la Fédération des Entreprises du Congo” FEC”/Uvira qui condamne aussi cette journée ville morte. Dans un communiqué signé ce Lundi 28 Février 2022 par les membres du comité de la FEC/Uvira, ils disent que la ville d’Uvira ne bénéficiera en rien de cette journée ville morte.

Pour rappel, une journée ville morte est projetée par les sociétés civiles dans la province du Sud-Kivu pour Mardi 01 Mars 2022. L’objectif est de contester le retour du Gouverneur Ngwabidje. Dans la ville d’Uvira la nouvelle société civile, la LUCHA et d’autres structures citoyennes demandent la population à rester à la maison pour montrer leur indignation par rapport à la décision de la cour constitutionnelle, celle de réhabiliter Théo KASI NGWABIDJE comme Gouverneur du Sud-Kivu.

Le Gouverneur NGWABDJE totalisait déjà plus de deux mois à Kinshasa sur invitation du Ministre de l’intérieur après sa destitution par la motion votée oui par la majorité des députes provinciaux du Sud-Kivu.

De son retour dans sa province, les acteurs de la société civile ont crié haut que le retour du Gouverneur NGWABIDJE est une barrière au développement de la province.  Avant son retour au Sud-Kivu le Gouverneur NGWABDJE a été désavoué par son parti politique AFDC de Bahati LUKWEBO l’actuel président du Sénat. Des sources anonymes disent que le Gouverneur NGWABIDJE aurait migré vers le parti au pouvoir UDPS du président Félix Antoine TSHISEKEDI.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here