UVIRA : Les armateurs du Lac Tanganyika alertent sur la multiplicité des taxes causant ainsi des difficultés dans leur secteur.

0
26

UVIRA, SUD-KIVU :- Dans un échange réunissant les armateurs du Lac Tanganyika, les autorités urbaines et les représentants des différents services oeuvrant aux différents ports d’Uvira, les armateurs ont présenté ce Mercredi 13 Avril 2022 les  différentes difficultés qu’ils rencontrent dans leur travail.

Lors de cette réunion, la multiplicité des taxes est citée comme grande barrière à l’avancement de leur travail. Selon monsieur Matongo Rugoyeza André, président des amateurs du lac Tanganyika à Uvira, le déséquilibre sur le payement des taxes entre eux et ceux de Bukavu n’est pas justifié par les autorités et cela doit cesser.

Selon lui, à Bukavu certaines taxes sont payées à 5$ au moment où à Uvira les mêmes taxes sont payées à 50$.
Il dit qu’ils se sont rendus déjà à Bukavu l’année dernière pour faire cette réclamation mais que jusque-là aucune solution n’a été trouvée en leur faveur.

Notre source s’indigne de voir comment plusieurs services couvrent une même taxe dans un même port. Ces armateurs déplorent également le comportement de certains militaires FARDC qui viennent négocier auprès des armateurs, le transport gratuit à l’intérêt des  personnes qui ne sont pas de leurs familles.

Ces militaires font celà pour percevoir l’argent que ces personnes devaient payer comme frais de transport. En utilisant leur influence ces militaires obligent les amateurs de transporter ces personnes aux comptes de ces militaires qui se considèrent comme les ayant droit aux transport gratuit sur le Lac Tanganyika.

De son côté, le commissaire du service maritime à Uvira, les armateurs doivent s’adresser officiellement à la hiérarchie en montrant les difficultés qu’ils rencontrent dans leur service.
Amani Mungazi James, ajoute qu’à son niveau comme exécutant ne peut rien changer sur le payement des taxes. Néanmoins notre source reconnaît les difficultés qu’on connus les amateurs depuis l’apparition de la pandémie de la Covid-19. Selon lui, les revenus sur le Lac Tanganyika ont baissé d’une manière visible.

Pour le maire de la ville d’Uvira présent dans cette activité, les amateurs doivent comprendre que le payement des taxes est un devoir pour tous les opérateurs économiques.
Selon KIZA MUHATO,  si les armateurs d’Uvira se sent incapables de payer les taxes suite aux difficultés qu’ils ont connu, ils doivent envoyer leurs doléances aux députés pourque les lois fixant le payement des taxes soient changées, dans le cas contraire il est difficile de changer quelque chose au niveau local.
Signalons que cette activité s’est déroulée dans la salle de l’économat général d’Uvira à Kimanga.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here