Uvira : Les journalistes exhortent les autorités de leur faciliter d’accéder aux sources d’information

0
4

UUVIRA, SUD-KIVU:- Tenue l’avant midi de ce Lundi 08 Juin 2020, d’une séance d’échange entre les autorités politico-Administratives et les journalistes.

L’activité est organisée par l’association des femmes des médias du Sud-Kivu, AFEM, dans son projet  sécurité des journalistes en partenariat avec Free Press Ulimited.

Cette séance s’est tenue dans la salle des réunions de l’hôtel Umoja à Kakungwe, commune de Mulongwe.

Les journalistes qui ont participé dans cette réunion informent que certaines autorités ne les facilitent pas à accéder  aux  sources d’information. Selon eux, ces autorités  n’accordent pas les audiences aux journalistes en cas de besoins. Les chevaliers de la plume s’indignent du comportement de ces autorités qui  ne veulent pas collaborer avec les médias.

Selon la chargée de projet à AFEM, cette activité intervient dans le cadre d’assurer un climat de collaboration entres les autorités et les journalistes d’Uvira.

Rachel Furaha appelle les autorités à donner des informations aux chevaliers de la plume en cas de besoins.

Le maire adjoint de la ville d’Uvira présent dans ces assises, remercie l’AFEM pour cette initiative et promet sa collaboration effective avec les médias.  Kifara Kapenda Kyky, renseigne qu’il n’a jamais barré la route aux journalistes qui vient chez lui pour chercher les informations.

Il pense que donner une information correcte à un journaliste c’est une autre manière d’aider la population, parce que le journaliste est au service de la population.

Suivez ici le maire adjoint de la ville d’uvira qui donne des points de vue par rapport aux relations entre les journalistes et les autorités. Il en parle au micro d’Imurenge.com

Pour rappel, cet échange intervient après une série des formations dans les quelles plus de trente journalistes, réparti en deux phases dans la ville d’Uvira ont pris part et c’est depuis jeudi b04 Juin, 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here