A Kamanyola trois sujets rwandais arrêtés et transférés à Bukavu

0
33

KAMANYOLA, SUD-KIVU:- Trois personnes arrêtées à la frontière de Kamanyola, ce 03 janvier 2020. Il s’agit de Iranzi Eric, Nziratimana Patrick,et Sezibera jimy Claude.

Ces derniers sont des rwandais tels qu’ils l’ont avoués devant le service d’imigration à Kamanyola  ils ont étés pris avec deux téléphones Turaya.

Il disent qu’ils quittaient Uvira pour se rendre au Rwanda mais sans aucune précision exacte sur la provenance. Ils sont soupçonnés de collaborer avec des rebelles, ce qui a fait que les agents de la DGM Kamanyola puissent s’inquiéter d’eux et suspendre leur liberté de circulation.

Nos Sources proches de la DGM Kamanyola parlent que ces personnes arrêtées ont étés acheminées à Bukavu afin que la justice fait son travail.

Selon toujours nos sources de Kamanyola, un agent de la DGM serait interpellé aussi pour s’exprimer sur la complicité dont ces rwandais témoignent en disant que cet agent joue un grand rôle dans leur circulation en les facilitant les entrées et les sorties.

Les arrestations des personnes soupçonnées être parmis les semeurs de l’insécurité dans la province du Sud-Kivu s’observent à Kamanyola et souvent sont transférées à Bukavu mais la suite de leurs dossiers ne se fait pas entendre.

Dans les derniers 4 mois de l’année 2019 des personnes qui détenaient des armes et leurs munitions ont étés arrêtées et transférées à Bukavu ces hommes étaient soupçonnés de servir les rebelles Mai Mai en armes et munitions mais la suite de leur dossier n’est pas connue.

Un cas récent est celui d’une embuscade tendue dans les escarpements de Ngomo où un militaire des FARDC  est blessé l’un des coupeurs de route est mort sur place dans les échanges des tirs avec les FARDC.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here