BUKAVU : La coordonnatrice de l’organisation CFCEM/GA appelle le gouvernement congolais à installer les toilettes publiques

0
72

BUKAVU,SUD-KIVU :Le cordon des femmes congolaises pour l’équilibre des ménages genre en action CFCEM/GA vient de sensibiliser des acteurs sociaux et autorités urbaines de Bukavu sur l’accessibilité et l’assainissement des toilettes publiques à Bukavu. C’était lors d’un atelier organisé ce jeudi 04 Août 2022.

A l’issu de cet atelier, les facilitateurs ont essayé de faire l’état de lieux des certaines toilettes publiques dans la ville de Bukavu dont l’observation reste trop dégoûtante vue l’état actuel de ces dernières.

Astrid MUJINGA coordonnatrice de CFCEM/GA, appelle l’État congolais à disponibiliser des moyens financiers pour ériger des toilettes publiques dans la ville. Elle indique que les femmes et les filles sont les premières victimes de certaines maladies.

« Nous voulons que les besoins sociaux spécifiques des femmes soient pris en compte, par ce que quand il y a manque des toilettes publiques, ce sont des femmes qui sont des grandes victimes, ce sont des femmes qui vont développer des maladies urinaires quand des toilettes sont sales, voilà pourquoi nous sommes en train de faire ce plaidoyer pour qu’il y ait justice même  sur ce plan là . On fait des budgets mais on ne songe pas aux toilettes publiques. J’appelle les autorités à installer les toilettes publiques car ne pas le faire c’est une violence faite à la femme »dit Astrid Mujinga à kivutimes

Les participants pensent qu’au cours de l’élaboration du budget participatif, les autorités compétentes devraient prévoir un fonds destiné à construire des toilettes publiques sur toutes les artères principales de la ville de Bukavu.

A en croire, le chef de quartier Ndendere pasteur MIGABO NYAGAZA l’un des participants dit s’engager à plaider efficacement ce besoin les plus écarté  par tout le monde même  les autorités.

Cet atelier a été organisé par le CFCEM/GA sous l’appui financier OUERDUE, UCL (université collège de Londres) ainsi que l’Institut supérieur d’études commerciales et financières ISECOF/BUKAVU.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here