NYIRAGONGO : L’armée de Paul Kagame tue et vole le cadavre d’un militaire congolais à Kanyesheha

0
191

NYIRAGONGO, NORD-KIVU :- Pendant que les experts de l’ONU venaient d’accuser ouvertement le Rwanda de soutenir en hommes et munitions les rebelles du M23, un groupe rebelle que le gouvernement congolais considère comme un groupe des terroristes, un élément de  l’armée Rwandaise a ouvert le feu sur un militaire congolais  ce jeudi 4 août 2022 au village de Kanyesheja, Groupement Buhumba en territoire de Nyiragongo au nord de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu.

Selon  la société civile territoire de Nyiragongo, qui livre l’information, les militaires Rwandais après avoir commis ce forfait ont  déplacé le corps sans vie du militaire congolais au Rwanda pour dissimuler leur acte de provocation.

Jusqu’à présent, aucune information n’a été partagée par le Mécanisme conjoint de vérification élargi sur la même provocation.

Selon  la même source, pas très longtemps, ces mêmes éléments de Rwanda Defense Force  ont arrêté un citoyen congolais avec son troupeau à la frontière non loin de la borne 11 et l’ ont amené au Rwanda . Pour la societé civile de nyiragongo, l’armée rwandaise doit éviter des provocations.

Cela fait près de 2 mois que la frontière de Bunagana est saisie par les rebelles du M23. Des dialogues entre les présidents des deux pays ont eu lieu mais sans résultat jusqu’à présent. Une approche régionale a été lancée pour résoudre ce problème et le processus est en phase finale pour le déploiement de l’armée régionale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here