BUKAVU: Le COREP-RDC demande aux députés provinciaux d’exiger au gouverneur à revoir en baisse son arrêté fixant les frais à payer dans les écoles

0
6

BUKAVU, SUD-KIVU : Plusieurs élèves du secondaire et du primaire n’ont pas eu leurs résultats du premier semestre et du deuxième semestre suite au manque des frais à payer. Cette situation est due par le fait que l’arrêté du gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje fixant les frais de 3$ à 90$ à l’école secondaire est très élevé et des chefs d’établissement ont choisi de faire payer ces frais chacun comme il veut.

Le caucus des communicateurs républicains COREP-RDC qui nous livre cette information demande aux honorables députés provinciaux de peser de leur poids politique pour exiger au gouverneur de la province du Sud-Kivu de revoir en baisse son arrêté afin que tous les enfants aillent à l’ ecole.

Il indique que cela peut permettre aux enfants de pauvres d’accéder à l’éducation de qualité, gage de leur avenir prometteur. Notre source dit que plusieurs enfants ont abandonné le chemin de l’école à cause de la hausse de ces frais.

Dans une déclaration que cette structure a rendu publique le week-end dernier et dont une copie est parvenue à la rédaction centrale de kivutimes ce lundi 04 avril 2022, les signataires indiquent que si rien n’est fait pour revoir cet arrêt, la campagne zéro élu, réélu sera activé.

Le COREP-RDC Fait savoir qu’après un travail de monitoring dans les écoles de 3 communes de la ville de Bukavu sans parler de celles de territoires, 30% d’élèves ont accédé à leurs points du premier semestre de l’année scolaire 2021 -2022.

Désiré Ntahira, un des responsables du COREP-RDC a appelé à la mobilisation aux actions citoyennes afin de retrouver le social des Congolais.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here