Fizi: Deux journées ville-morte pour dénoncer l’insécurité à Ngalula

0
29

FIZI, SUD KIVU:- La population du village de Ngalula vient de répondre à l’appel de la nouvelle société civile congolaise noyau de ce village, en secteur de Nganja dans le territoire de Fizi (Sud-kivu), celui d’observer deux journées ville-morte, de ce samedi 08 février au dimanche 09 février 2020, pour dennoncer l’insécurité qui sevisse dans cette contrée.

Ce samedi l’appel a été effectivement suivi par cette population qui se dit fatiguée par le vol, tuerie et enlèvement des biens et des paisibles citoyens par des malfrats armés.

Ceci intervient radicalement après pillages de plusieurs biens suivi d’un enlèvement de deux jeunes garçons, entrepreneurs en plein centre de Ngalula ce vendredi 07 février 2020, par des hommes armés non identifiés.

Le président de la nouvelle société civile congolaise, noyau de Ngalula, monsieur Justin Wakati, demande à la hiérarchie des FARDC de procéder au changement immédiat des unités qui sont affectées dans ce village.

” Nous demandons à la hiérarchie des FARDC de pouvoir nous amener les éléments en provenance de la province du sud-kivu, et pas ceux dont nous avons actuellement. Ces derniers sont venus de la province de Tanganyika, nous souhaitons qu’il soit remplacés par ceux qui viendront du Sud-kivu”, a insisté Justin Wakati au téléphone de imurenge.com

Chaque jour qui passe la population de Ngalula et ses environs est entrain de vivre une insécurité, pendant que les forces de sécurité y sont omniprésentes, ajoute monsieur Justin Wakati.

La manifestation se poursuit jusqu’à ce dimanche, pendant que de l’autre côté les forces vives du territoire de Fizi et de la ville de Baraka appelle la population d’observer trois journées ville-morte de ce lundi 10 février au 12 février 2020 pour exiger le gouvernement de réhabiliter la route nationale numéro et d’enlever tous les postes de contrôle de la police routière érigés cladinstinement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here