FIZI: La population civile victime du conflit entre le groupe armé Bishambuke et Mai Mai à Ngadja

0
243

FIZI, SUD-KIVU:-  La société civile de Ngadja, dénonce les tracasseries dont la population est victime suite aux conflits armés entre le groupe armé Bishambuke et Mai Mai depuis le début de ce Moi d’octobre 2022 dans la foret de Ngadja en territoire de FIZI. Selon nos sources, les deux protagonistes traitent en ennemi la population civile appartenant à une communauté différente. DUNIA FLORIBERT,le coordonnateur de la nouvelle société civile de Ngadja, dénonce ce comportement pouvant constituer un crime contre l’humanité.

Celui-ci appelle aux protagonistes de régler leur problème et d’éviter d’emmener vers une division tribale.
Nos populations civiles continuent à lancer les cris d’alarme du jour au jour suite au comportement affiché par les éléments de Bishambuke et ceux de Mai Mai qui veulent transformer leur conflit armé à un conflit communautaire.Donc les mai mai considèrent tout mufuliru comme ennemi et bishambuke tout celui qui est bubembe. Tous nous disent souvent qu’ils ont pris les armes pour protéger la population civile,alors nous sommes étonnés de les voir encore tracasser la population. S’ils ont un conflit entre eux,ils doivent arranger leur problème et non le tribal a-t-il dit.

Ce comportement est dénoncé par la population vivant dans des collines de la presqu’île d’ubwari secteur de Mutambala où les membres de la communauté fuliru sont tracassés par les Mai Mai qui les taxent d’appartenir au groupe armé Bishambuke.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here