Fizi: L’armée arrête deux présumés auteurs de la mort d’une femme et son petit fils à Lweba

0
51

FiZi, SUD-KIVU:- Le 222 è bataillon de réaction rapide des forces de la République démocratique du Congo FARDC basé à Mboko, ont mis ce Samedi 03 décembre 2022, la main sur deux présumés auteurs du meurtre la femme Nyassa Ebinda, âgée de 62 ans et son petit fils de 14 ans, tués la nuit de ce jeudi 01 décembre 2022 au village Lweba, situé dans le groupement de Basimunyaka Nord en secteur de Tanganika, territoire de Fizi.

Contacté à ce sujet, Mulenge watambwe, secrétaire administratif du secteur de Tanganika, confirme cette nouvelle et renseigne que ces présumés auteurs viennent d’être arrêtés au niveau de Baraka,où ils ont avoué avoir été payés une somme 300.000 FC par le fils de la défunte pour exécuter cette opération.

Le jeudi de la semaine en cours, deux personnes ont été tuées dont une femme et son petit fils, et un autre parmi ses petits fils a été grièvement blessé. Le commandant 222 bataillon de réaction rapide après avoir été informé sur ce dossier il s’y est rapidement rendu et réussir à mettre les mains sur deux malfrats, qui ne sont même pas de ce secteur. L’un est venu de Sebele et l’autre de Baraka.Ils ont avoué avoir été payés pour accomplir ce forfait,” a-t-il renseigné. Celui-ci conseille  les jeunes à ne pas toujours vouloir s’enrichir illicitement et urgement à travers le sang des innocents.

La société civile dans le groupement de Basimunyaka Nord, à travers  son président Monsieur Katembo Djuma se réjouit de ce noble travail abattu par l’armée en collaboration avec les jeunes du village Lweba qui ont ensemble milité pour arrêter ces présumés assassins et auteurs du meurtre de deux personnes dans cette entité. N

Nous, société civile encourageons la collaboration civilo-militaire qui a poussé à l’arrestation de ces deux bandits qui avaient tué une femme répondant au nom de Nyassa Ebinda, et son petit fils Paul Mahandiko tiré à bout portant à sa poitrine laissant ainsi un blessé nommé Ngyebwa Mahandiko, âgé de 17 ans. Nous demandons à nos forces loyalistes de transférer ces malfrats auprès des instances judiciaires pour qu’ils subissent la rigueur de la loi,” a-t-il insisté.

Notons que Ces mêmes personnes sont également soupçonnées auteurs d’un cas de pillage contre un convoi de 5 motos qui quittaient Uvira vers Baraka, au niveau de Mkye Mkye près du village Kabela ce même jeudi 01 Décembre 2022 à 20h30 où ils ont réussi à emporter une moto parmi les 5 dans la brousse, une somme de 400 Dollars et quelques marchandises qui se trouvaient sur ces motos.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here