GOMA : Le gouverneur de province demande aussi à la population d’éviter des conflits intercommunautaires inutiles qui ne profiteront qu’à l’ennemie( Communiqué)

0
408

GOMA, NORD-KIVU:- Le lieutenant général Ndima Kongba Constant, gouverneur du Nord-Kivu, dans un message lu par son Porte parole le général  major Sylvain EKENGE , demandé à ses administrés la vigilance tous azimuts au regard de la situation sécuritaire actuelle très préoccupante .

« Le gouverneur militaire demande à la population, la vigilance tout azimut.  De se serrer les coudes ,de garder le calme et de rester souder derriere les forces de défense et de securité. Convaincu que c’est dans l’unité que nous devons faire face à l’agression dont notre pays est victime . Le gouverneur de province demande aussi à la population d’éviter des conflits intercommunautaires inutiles qui ne profiteront qu’à l’ennemie » rapporte ce communiqué de l’autorité provinciale

Le chef de l’exécutif provinciale  invite la société civile et les mouvements citoyens de s’abstenir d’organiser des manifestations populaires susceptibles de favoriser l’infiltration de l’ennemi .

« Les forces de défense et de securité sont dans l’obligation de travailler avec leurs partenaires habituels pour sécuriser les populations et apporter assistances humanitaires aux déplacés de Guerre.  Et c’est dans ce contexte que les opérations militaires et  les patrouilles mixtes seront organisées avec la Monusco pour atteindre cet objectif », explique ce message du Gouverneur

C’est une annonce publiée après quelques cas d’attaques visant des Banyamulenge ou des citoyens tutsi congolais. Pasteur Nkumbuyinka Louis, un citoyen de Goma de la communauté Banyamulenge a été arrêté et torturé en raison de son appartenance ethnique. De plus, certains magasins ont été vandalisés, car ils sont soupçonnés d’appartenir à des nilotiques congolais.

Le gouverneur Ndima Constant exhorte  la population d’éviter de ne pas se constituer en obstacle aux actions mises en place pour défendre l’intégrité territoriale  menacée par l’armée Rwandaise qui vient en soutien aux M23.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here