GOMA :Les forces onusiennes réaffirment leur détermination à sécuriser les populations civiles en conformité avec la résolution créant la Monusco(Jean-Pierre Lacroix)

0
16

NORD-KIVU,GOMA: Gilbert Kabanda, ministre congolais de la défense arrivé ce samedi à Goma à la tête d’une délégation gouvernementale, a participé aux   cérémonies d’hommages aux huit casques bleus qui ont trouvé dernièrement la mort d’un hélicoptère de la Monusco dans les airs de la colline Chanzu, en territoire de Rutshuru espace qu’occupait la rébellion du M23 et ses alliés Rwandais.

Plusieurs  personnalités politico-militaires ont assisté à cette cérémonie pleine d’émotion organisait au quartier général de Mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC Monusco . C’est entre autre  le Ministre de l’Industrie Julien Paluku, le Chef d’Etat-major général des Fardc, le Général Célestin Mbala Musense ainsi que le Gouverneur Militaire du Nord-Kivu le lieutenant général Ndima Constant, et  coté Onusien, Jean-Pierre  Lacroix secrétaire général adjoint des, nations unies en charge de maintien de la paix et  la patronne de la Monusco Bintou Keita,

Dans son adresse , le patron du  Ministère de la Défense a transmis les condoléances du Chef de l’Etat congolais  à la communauté onusienne ainsi qu’aux pays d’origine des soldats de la paix ainsi qu’à leurs familles respectives. Ce representant  du Gouvernement Sama Lukonde a appelé la communauté de célébrer le courage, la bravoure et abnégation des huit casques bleus pour avoir choisi de servir sous la bannière onusienne afin que règne la paix dans le monde.

Selon le Secrétaire général adjoint des nations unies  en charge des Operations de maintien de la paix, toutes les énergies devront être conjuguées pour que justice soit fait et que les responsabilités soient établies. Jean-Pierre la Croix a rassuré de la détermination des forces  de l’Onu à sécuriser les personnes et leurs biens en conformités avec la résolution instituant la Monusco .

Soulignons  que parmi les huit casques-bleus morts en date du 29 mars dernier en territoire de Rutshuru après  que leur hélicoptère soit abattu par les rebelles du M23 selon le gouvernement provincial militaire du Nord-Kivu, six sont  d’origine pakistanaise, un russe et un serbe.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here