GOMA : L’intégration de la RDC dans Est Africa Community est une façon d’ouvrir la porte aux pilleurs des ressources naturelles congolaises(société civile Nord-Kivu ).

0
200

NORD-KIVU,GOMA: L’Intégration de la république Démocratique du Congo dans la communauté de l’Afrique de l’Est depuis la semaine dernière avec la signature par le chef de l’état Felix Tshisekedi du pacte d’adhésion, n’est pas vue d’un bon œil par la societé civile Nord-Kivu. Selon son président John Banyene la RDC est dans plusieurs organisations mais les peuples ne voient pas les avantages d’appartenir à ces diverses organisations internationales.

« Nous sommes actuellement dans beaucoup d’organisations internationales, et nous comme citoyens ordinaire on ne voit même pas les avantages. Et partant de notre économie nous ne produisons rien .Qu’allons nous alors  exporter vers les pays membres de  Est Africa  Community et gagner en retour. Nous ,la RDC devenons plutôt le marché de tous ces pays là » a martelé John Banyene

Pour cet acteur des forces vives, la RDC sera la plus grande  perdante par rapport à d’autres pays membres et cela risque d’être une porte d’entrée pour les pilleurs des ressources naturelles du pays de Lumumba

«La plus grande cause de l’insecurité chez nous ,c’est la recherche des ressources de la part de nos voisins .Et quand on va laisser cet échange au niveau de la région c’est pour dire on laisse à ces gens se venir piller officiellement nos ressources naturelles qui n’auront plus une traçabilité et cela est la plus grande crainte que nous avons » a déclaré John Banyene.

Soulignons que cette même societé civile s’oppose à l’organisation de tout dialogue avec les rebelles du M23. Pour les forces vives du Nord-Kivu toute négociation avec les M23 sera considérée comme haute trahison

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here