UVIRA/Mutarule : Un élément FARDC tué et plus de 300 vaches emportées par les hommes armés présumés Mai Mai

0
123

UVIRA, SUD-KIVU :- Attaque d’hommes armés dans le village Mutarule dans la plaine de la Ruzizi la nuit de Mercredi 13 Avril 2022 aux environs de 22h00.Un militaire FARDC a perdu sa vie et plus de 300 vaches emportées.

Selon le chef de groupement Luberizi contacté la matinée de ce Jeudi, des coups de balles ont été entendus depuis 22h00 jusqu’aux environs de 00h00.
Les FARDC basées à Mutarule ont tenté de faire la défense face à ces hommes armés mais en vain.

La matinée de ce jeudi, pour montrer leurs indignation les femmes des militaires basés à Mutarule sont en manifestation pour dire non à ces actes de barbarie que commettent les hommes armés dans cette partie.

Notre source précise que les vaches ont pris la Direction Kabere non loin du village Rugeje dans le moyen plateau du territoire d’Uvira. Des sources anonymes pointent du doigt au groupe armé Mai Mai Kijangala comme présumé auteur de cet acte.

La plaine de la Ruzizi est devenue une zone rouge caractérisée par les actes de tuerie, vol des bétail et kidnappings.

Une source depuis Mutarule précise que le dualisme de pouvoir dans la plaine de la Ruzizi contribue à l’insécurité dans cette entité.
Selon cette source certains chefs des villages tentent de se créer des milices pour se donner la garantie de rester au pouvoir.

Selon cet habitat de la plaine, le Gouvernement congolais doit prendre cette question en main pour épargner la population des actes ignobles de chaque jour.

L’année dernière le chef de la Chefférie plaine de la Ruzizi avait claqué la porte dans un atelier organisé par la Monusco pour montrer que le dualisme de pouvoir dans son entité favorise l’insécurité et que le Gouvernement doit mettre fin à cette pratique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here