GOMA : Lundi 31 Janvier pénible suite au manque de taxi-bus en circulation.

0
108

GOMA, NORD-KIVU:- C’est dans un climat d’absence dans la circulation des taxis-bus que la ville de Goma s’est réveillée ce lundi 31 janvier 2022. Les conducteurs des ces taxis-bus protestent contre l’arrêté du Maire policier les exigeant de peintre leurs bus à la couleur jaune du drapeau de la République Démocratique du Congo suivi de l’identification de leur engins.

En chaque début de semaine les arrêts ndosho , ulpgl , entrée Président sont rempli de véhicules dans la matinée, mais seuls les taxis voitures et les voitures des privés sont visibles depuis le matin . Les habitants de Goma disent souffrir de cette situation.

Je me demande si l’etat congolais particulièrement le Maire policier de la ville est conscient de sa décision qui est devenu impopulaire. Aujourd’hui matin des enfants ont eu du mal à rejoindre leurs écoles par manque de moyen de transport tout simplement parce que le maire oblige aux transporteurs de peintre leurs taxis-bus en jaune. Il devait d’abord passer par une grande sensibilisation avant de décider radicalement pénalisant ainsi ses administrés, a dit Jackson habitant du quartier Ndosho.

C’est vers 11h00 heure locale que certains taxis-bus étaient visibles dans la circulation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here