ITURI : Le vice-gouverneur accorde 48h aux chefs d’établissements primaires qui ont perçus de l’argent de l’ENAFEP de le restituer aux parents

0
174

ITURI :Le vice-gouverneur de la province de l’ituri, le commissaire divisionnaire ALONGA BONNY Benjamin accorde un délai de 48h à tous les responsables des établissements primaires qui avaient perçus l’argent des parents pour l’Examen National de Fin d’Etude Primaire afin de le restituer.

Cette demande a été faite ce mardi 05 juillet 2022 lors du lancement officiel des épreuves d’examens National de fin d’études primaire. L’autorité provinciale souligne que ceux-là qui iront à l’encontre de cette décision seront poursuivis par la justice car l’état congolais avait déjà pris la charge des élèves finalistes.

« Je suis fière de la province de l’ituri en général, surtout que la gratuité est donnée à tout le monde, et à l’occasion je profite pour demander aux chefs d’établissements primaires qui ont perçus l’argent de l’ENAFEP de pouvoir le restituer dans les 48h qui suivent au risque d’être poursuivis pour infraction, donc veillez restituer cet argent car l’état a déjà tout donner » a martelé le Vice – Gouverneur policier, le Commissaire Divisionnaire ALONGA BONNY Benjamin. 

A noter que cette année, l’Ituri 1 note la présence de deux enfants aveugles finalistes qui passent aussi ces épreuves dans le centre de Nyakasanza 2 bis. Et retenir pour cette année scolaire, 44 649 élèves finalistes du primaire passent ces épreuves dans au moins 28 centres dont un à Kampala en Ouganda a souligné le sous proved REHEMA TCHENJI.

Au total, on enregistre sur l’ensemble de la province avec les EPST/ituri 1, 2 et 3 on compte 90 385 élèves finalistes qui y participent dont 43 953 filles pour 352 centres.Une augmentation de nombre des finalistes est signalée par rapport à l’édition passée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here