Les habitants de Minembwe sous tracasseries des éléments FARDC

0
51

MINEMBWE, SUD KIVU:- Les habitants de Minembwe s’indignent du comportement affiché par les militaires qui y sont déployés dernièrement. Selon une femme activiste de droit de l’homme à Minembwe révèle à Imurenge.com que les militaires tracassent les habitants en les arrachants des téléphones même de l’argent et autres biens de valeur.

Les causes de ce mauvais comportement ne sont pas encore connues disent les sources sur place. Les jeunes de la place disent qu’ils sont menacés plus que les autres “pendant la nuit comme la journée nous sommes tracassés par les FARDC nouvellement installés ici à Minembwe. Une fois tu te retrouves toi seule, mal chance si tu te rencontres avec ces militaires-là” dise un jeune qui garde l’anonymat “. Nos sources disent qu’une fois ils résistent aux tracasseries des militaires ils n’ont pas peu ne dirent qu’ils peuvent même les éliminer.

La population se trouve dans un climat de panique en se posant mille et une questions sur la mission des FARDC qui sont censées de protéger la population et ses biens mais on observe le contraire renchérir une de nos sources.

Devant les médias de la place le Général Dienge base’dans le même endroit, il a confirmé cette information en soulignent que ce sont des éléments indisciplinés qui commettent de tels actes, mais il rassure son implication pour les traquer. Contactez à ce sujet le porte-parole de l’opération Sokola II sud de la province du sud-Kivu, capitaine Dieudonne’ KASEREKA, dit de n’avoir aucune information sur ça, néanmoins il promet de s’y investir pour savoir la réalité des choses.Tous nos efforts pour contacter le bourgmestre de la commune rurale de Minembwe main en vain.

Malgré ça, la situation intercommunautaire reste calme dans le centre deMinembwe après plus d’une semaine de combats. Signalons que plus de 50 personnes ont été tues, des maisons incendiées, et plus de 800 vaches razziées par les éléments Mai Mai en collaboration avec des hommes en expression Kirundi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here