Les villages Rusuku et Bijombo centre incendiés par les Mai Mai

1
64

Bijombo, 29-10-2019:-Deux villages du Groupement de Bijombo, Zone d’Uvira, sont incendiés par les Mai Mai depuis la soirée de ce lundi, le 28/10/2019. Il s’agit des villages Rusuku et Bijombo centre qui sont victimes de cette attaque.

Selon le chef de Groupement de Bijombo Monsieur Kabarure Furaha, les éléments Mai Mai ont attaqué et incendié toutes les maisons de ces deux villages et les habitants ont pris fuite dès ce moment jusqu’à présent ils sont éparpillés dans la brousse dans cette saison pluvieuse.

Notre source précise que l’insuffisance  du nombre des éléments FARDC dans ce milieu pourra être parmi les causes de la réapparition de ces actes ignobles dans cette partie de la chefferie de Bavira. Cette autorité coutumière confirme que la position ( camp militaire) des FARDC la plus proche des villages incendiés se trouve au moins à une vingtaine de kilomètres de distance.

L’insuffisance du nombre des éléments FARDC dans le Groupement de Bijombo est évoqué par certains humanitaires oeuvrants à Bijombo qui se disent d’être préoccupés par cette question qui semble être parmi les catalyseurs de la dégradation de la situation sécuritaire à Bijombo.

Le Groupement de Bijombo avait connu une accalmie après les conflits inter communautaires qui ont secoués cette contée depuis l’année 2017.

Un élément de la Police Nationale Congolaise basée à Bijombo a révélé à Imurenge.com, ce mardi que la réapparition des actes de vol des vaches dans le Groupement de Bijombo continus de s’observés et cela pourra favoriser la recrudescence de l’insécurité dans ce milieu déplore ce policier dont nous gardons l’anonymat.

Un des leaders de la communauté Banyindu qui n’a pas voulu que son nom soit révélé a confirmé que ces actes de vol des vaches sont effectués par certains jeunes de la communauté Banyindu et Fuliru en collaboration avec les rebelles burundais basés dans ce milieu.

Le dernier cas de vol des vaches de la communauté Banyamulenge est observé dans l’avant-dernière semaine de ce mois d’octobre où plus de 50 vaches ont été emportées par les Mai Mai, les FARDC en collaboration avec certains sages de la communauté Banyindu ont réussi à sauver au moins 30 vaches permises ces 50 vaches confirme ce leader de la communauté Banyindu.

Les attaques contre les villages de la communauté Banyamulenge réaparessent encore à Bijombo au moment où Minembwe dans  ces derniers jours a été victime des attaques des éléments Mai Mai en coalition avec les rebelles burundais.

Pour le moment il est difficile d’établir le bilan de l’attaque d’hier pour les deux villages d’autant plus que la population est encore est éparpillée dans la brousse.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here