Mikenge: Nouvelle tentative d’attaque du camp des déplacés par  les présumés Mai Mai

0
45

MIKENGE, SUD-KIVU:-  Les présumés Mai Mai ont tenté d’attaquer le camp des déplacés de Mikenge tôt le matin de ce samedi, 25 Juillet 2020 à 5h00. D’après Yoshua Basanda, président des déplacés joint au téléphone par KivuTimes.com, renseigne que ces éléments Mai Mai ont pris d’assaut les personnes en déplacement, par  chance les contingents de la Monusco commis à leur garde étaient bien  informés au préalable.

Ces malfrats seraient repoussés par ces derniers et les FARDC basées dans cette entité qui ont intervenu en tirant à l’arme lourde. Les combats se sont poursuivis en direction de Tulambo, secteur d’itombwe localité située à environ 4 km de Mikenge.

Pour le moment la situation est calme et sous contrôle de l’armée régulière, aucune perte en vies humaines  n’a été enregistrée sauf les traces à balles réelles qui pénétraient les maisonnettes des déplacés. Nous avons contacté les sources militaires sans succès.

Pour rappel, les cas d’insécurités sont enregistrés jours après jours dans les hauts plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga. Le dernier cas est celui de Kipupu, où il y a eu morts d’hommes avec un bilan non précis jusque-là. La nouvelle société civile congolaise avait donné un bilan de 12 personnes tuées lors de ces attaques, cette structure citoyenne a précisé que des maisons ont été incendiées par le groupe armé présumé Gumino. L’autre cas d’insécurité est une attaque menée par le groupe armé présumé Mai Mai à Kalingi où une personne a perdue sa vie dans cette attaque, des maisons ont été  incendiées et plusieurs vaches razziées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here