NORD-KIVU: L’armée congolaise et de la force de la MONUSCO  annoncent avoir repris une partie de contrôle de la situation de Tchanzu

0
278

NORD-KIVU: Le général Benoit Chavanat, commandant adjoint de la Monusco, dans sa communication faite ce jeudi 26 mai 2022 souligné que l’armée congolaise et de la force de la MONUSCO ont repris une partie de contrôle de la situation de Tchanzu occupée par les M23.

Ce dernier indique que la situation a tendance à se stabiliser dans la région de Tchanzu,Runyonyi jusqu’à Bunagana. Benoit Chavanat indique que les populations qui avaient fui sont entrain de retourner dans leurs zones d’habitations.

« ce que je peux vous dire est que dans la région de Runyunyi et Tchanzu,ainsi qu’à Bunagana la situation est relativement calme » a dit Benoit Chavanat contacté par nos confrères de la radio onusienne.

Il dit que malgré à les appels à l’arrêt aux atrocités, le M23 poursuit ses manœuvres d’harcèlement, des intimidations et des désinformations.

Pendant ce temps, Kinshasa accuse le Rwanda de complicité avec les rebelles du M23.Selon notre source, la tension monte à Goma en plein affrontement entre l’armée congolaise et le groupe armé qui s’est rapproché du chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Et le chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula, n’a pas mâché ses mots: “le Rwanda, je le dis sans hésitation, a attaqué le camp de Rumangabo”, importante base des forces armées de RDC (FARDC) à une quarantaine de km au nord de Goma.

Notre source souligne que des combats se sont poursuivis ce jeudi matin aux abords de ce camp, qui abrite le quartier général du parc national des Virunga, célèbre pour ses gorilles de montagne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here