NYIRAGONGO: La situation humanitaire des déplacés est au rouge dans les camps des déplacés, mais sur la ligne des combats les Fardc gagnent du terrain

0
266

NYIRAGONGO,NORD-KIVU : La situation humanitaire des déplacés de guerre vivant aux camps de Kanyaruchinya et Kibati en territoire de nyiragongo et Don Bosco Ngangi en ville de Goma est  très précaire . Pendant que ceux là ayant fui Mardi suite aux folles rumeurs sur l’avancée des rebelles du M23 et leurs alliés Rwandais ,regagnent leurs campements soit à Kanyaruchinya ,Kibati et Don Bosco la vie est la même.

“Au fait ce que nous menons ici comme vie n’en est pas une . L’assistance que le gouvernement nous envoie est insugnifiante. Et ce qui fait mal dans tout ça la distribution est discriminatoire.  Tous etant deplacés mais les chefs de blocs lors des enregistrements  ils le font sur base de discrimination. Nous qui sommes venus de Rutshuru nous sommes discrimés en faveur de ceux là qui sont venus de Kibumba et Buhumba. Et cette situation peut créer des revoltes dans les differents camps.Que le gouvernement puisse nous envoyer une assistance siffusante pour tous les deplacés de guerre. Nos enfants risquent d’avoir de la malnutrition suite à la precarité de la vie dans les camps” s’insurge Jeanne Uwamariya venue de Rutshuru.

 Répondant à l’appel sur  l’appui aux deplacés, l’église méthodiste unie au Congo Est dirigée par monseigneur Unda Yemba Gabriel et ses partenaires a apporté une assistance en vivres et non vivres à plus de 2 000 d’entre eux    mais les besoins sont enormes  déclare Jean Tshomba cordonateur des urgences de cette église.

“ Ce que je viens de voir ici dans le camp à Don Bosco qui est une situation similaire dans d’autres camps me fait couler des larmes chaudes et me laisse sans mot. Les gens souffrent serieusement et si rien n’est fait nous allons assister à des morts suite aux mauvaises conditions de vie. Je demande aux compatriotes d’autres provinces du pays de savoir qu’ici ça ne va pas ,un geste peut sauver des vies. Car les dépacés manquent de tout” déclare Jean Tshomba Tshomba coordonateur des urgences de l’église méthodiste unie au Congo Est.

Sur la ligne de front, les FARDC ont poursuivi ce jeudi 17.11.2022 les opérations musclées contre les combattants  du M23 soutenus par l’armée Rwandaise dans les hauteurs du groupement Kibumba. Appuyé par les frappes de l’aviation,  les FARDC sont parvenus à récupérer certaines entités de Kibumba et se rapprochent de Kibumba centre. La base de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature de Kanyamahoro mais aussi la zone de la cité Marie OLIVE LEMBE KABILA dans le Kibaya sont désormais passées sous contrôle  des forces loyalistes qui poursuivent les opérations avec comme objectif final récupérer toutes les entité sous l’occupation des terroristes du M23 et leurs alliés de l’armée Rwandaise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here