NYIRAGONGO: L’administrateur adjoint, commissaire supérieur principal Malosa demande aux déplacés de regagner leurs domiciles

0
370

NYIRAGONGO: Les agglomérations de Buhumba et Kibumba en territoire  de nyiragongo en province du Nord-Kivu, deviennent de nouveau fréquentable avec l’arrivée des éléments de la police ce lundi 30 mai 2022 dans  ces entités après la libération assurée par les éléments FARDC dimanche 29mai 2022.

Conduit par le commissaire ad-intérim de la police nationale congolaise au  Nord-Kivu, le commissaire supérieur principal MAKAMBO NGIMBI DIEUDONNÉ, pense que la présence de ces policiers dans KIBUMBA et Buhumba est une assurance que tout est sous contrôle déclare le commissaire supérieur principal MALOSA administrateur adjoint de Nyiragongo.

« Lorsque la police investit un milieu cela veut dire que cette entité est libérée par l’armée qui doit poursuivre les opérations militaires. Et maintenant c’est au tour des opérations policières pour restaurer l’autorité de l’état en assurant la sécurité des biens et des personnes” a dit le commissaire supérieur principal Malosa administrateur policier adjoint du territoire de Nyiragongo

Pour le commissaire supérieur principal  Malosa, plus rien ne peut empêcher la population de rentrer.

« La population peut être rassurée que son milieu naturel du groupement BUHUMBA est déjà sous contrôle étatique. Je demande à la population de regagner KIBUMBA, Buhumba et environs. On a plus besoin de construire d’autres camps des déplacés, car même ceux des victimes de l’éruption du 22 mai 2021 nous sommes en train de voir comment nous pouvons les fermer »martèle le commissaire supérieur principal Malosa

 Les activités commerciales ont déjà démarré à KIBUMBA et Buhumba après la libération dimanche 29 mai 2022,par les éléments FARDC qui ont mis en déroute les terroristes du M23 et leurs alliés Rwandais de la force de défense du Rwanda . Un démarrage d’activités  qui réjouit MUHINDO SIMPLICE habitant du coin. Celui-ci  appelle les autres à regagner leurs domiciles à KIBUMBA, Buhumba et environs.

« Ici nous sommes bien, nous remercions le chef de l’état, les FARDC et tous les services spécialisés pour nous avoir libéré des mains des hommes de Kagame qui venaient d’occuper nos villages. Ce que nous demandons est de voir les services du policier qui viennent de se redéployer de bien nous sécuriser. Et nous demandons à ceux qui restent dans des camps des déplacés de regagner leurs domiciles. Ceux-là qui veulent nous aider qu’ils viennent nous aider ici chez nous” a laissé entendre Muhindo Simplice habitant de Buhumba

Soulignons que depuis dimanche en début d’après-midi certains déplacés courageux de Kibumba et Buhumba ont commencé à regagner leurs milieux après l’annonce de la libération de leurs entités par les FARDC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here