Procès 100 jours : Vital Kamerhe se dit n’avoir pas signé le premier contrat avec la Société Samibo.

0
17

KINSHASA,RDC :Le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe a déclaré n’avoir pas signé le premier contrat avec la Société Samibo de Jamaal Samih.

Répondant à la question du tribunal, Vital Kamerhe a déclaré que le premier contrat avec la Société Samibo avait été signé par Justin Bitakwira, alors Ministre du Développement rural. Brandissant le contrat, le Président de l’UNC renseigne que le contrat date de 2018 et a été modifié en 2019. « Ce n’est pas moi qui l’ai choisi. Je mets ma main à couper si vous trouvez ma signature », a-t-il déclaré.

Suivez Vital Kamerhe qui déplore pourquoi il est détenu à Makala.

Le dossier concerne deux marchés publics entre le gouvernement congolais et deux sociétés de l’entrepreneur libanais Samih Jammal, représentant en RDC de la société de construction turque Karbod.

Le premier marché, dont un avenant au contrat avait été signé en avril 2019, prévoyait la construction de 1500 logements sociaux pour un coût de 57,5 millions USD. Ces maisons préfabriquées en Turquie par Karbod devraient être acheminées, montées et livrées en RDC par les sociétés de Samih Jammal.

Alors que la première commande n’est pas encore honorée, Samih Jammal bénéficiera d’un autre contrat de gré à gré de plus de 57 millions USD pour la construction de 3 000 maisons destinées aux policiers et aux militaires. En résumé, le montant total pour les deux marchés fait environ 114 millions USD. Presque 60 millions USD, ont été décaissés dont près de 35 millions USD en liquide. Jusque-là, Kabord qui préfabriqué ces maisons n’a reçu qu’environ 8 millions USD.

Le prévenu Samih Jammal a dans son moyen de défense indiqué qu’il avait reçu le premier montant et il a déjà acheté des maisons préfabriquées qui tardent à arriver car le gouvernement n’a pas encore verset le second montant.

La prochaine audience dans le procès Vital Kamerhe et ses co-détenus reprendra le 3 juin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here