Rutshuru : Une taxe instaurée par le Mwami Ndeze double de 25 à 50 dollars dénonce les transporteurs.

0
70

Cette  taxe de stationnement en chefferie de Bwisha territoire de Rutshuru, passée du simple au double, les transporteurs haussent le ton. Ces derniers l’ont exprimé ce mercredi 11mai 2022 au conseiller spécial du gouverneur militaire en charge des opérations et administration le général Dany Yangba.

« Nous sommes venus rencontré l’autorité provinciale ici représentée par son conseiller spécial en charge des opérations et administrations, pour un problème qui se trouve au niveau de la chefferie de Bwisha entre le chef de la chefferie et les opérateurs économiques du secteur de transport . Il s’agit d’une taxe de stationnement qui est passé du simple au double. Et nous sommes venu voir l’autorité pour règlementer cette situation » a dit l’honorable Philémon Sambuka l’un  des transporteurs.

Pour ces opérateurs économiques du secteur du transport, l’autorité provinciale doit s’impliquer pour que cela ne puisse pas avoir des répercussions sur le prix des produits sur le marché.

« Je dis que la taxe est passée du simple au double cela dépend de la catégorie du véhicule .Càd un camion qui payait 25$ aujourd’hui cela devient 50$ pour une immatriculation nationale et celle étrangère paye 120$ au lieu de 60$ auparavant. Et cela risque d’avoir des répercussions sur les prix des produits car ce sont ces véhicules qui approvisionnent Goma » martèle Philémon Sambuka .

A lui de poursuivre que cette hausse s’observe sur l’ensemble de la chefferie de Bwisha. Aux postes frontaliers de Bunagana et Ishasha ,même des véhicules qui chargent sur l’espace de cette chefferie sont obligés de payer cette taxe instaurée par le Mwami  Ndeze Jean-Baptiste de la chefferie de Bwisha.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here