SUD-KIVU: La LICOSKI satisfait du décret signé par Sama Lukonde suspendant la perception de la TVA pour une période d’une année

0
146

SUD-KIVU: La ligue des consommateurs au Congo Kinshasa LICOSKI salut les décrets signés par le premier ministre du gouvernement congolais Jean Michel Sama Lukonde suspendant à une période d’une année la perception de la taxe sur la valeur ajoutée TVA en sigle pour les produits de première nécessité, les biens de la cimenterie et les immobiliers.

Dans une interview accordée à kivutimes ce mercredi 19 Octobre 2022, Janvier Mizo Kabare président de la LICOSKI indique que cette décision est importante car le pays travers un moment difficile sur le plan économique et financier ou les consommateurs ont du mal à nouer les deux bouts du mois.  

« Vous savez que les consommateurs, lorsqu’il y a eu certaines crises sur le plan économique et financier, ils en paient le prix le plus lourd. Et à travers les deux arrêtés en question, nous pensons là qu’il s’agit d’une opportunité pour les consommateurs de vulgariser ce message particulier. Mais aussi les opérateurs  et nous insistons surtout pour que le ministère national de finance puisse veiller à la stricte application des dispositions de ces deux décrets du premier ministre »a dit Mizo Kabare   

Par ailleurs, Mizo Kabare Janvier appelle toute la population à travailleur maindans la main pour que les retombés de ces deux mesures qui s’échelonnent sur une période d’année puissent avoir un impact positif sur vécu du peuple congolais.

« Nous devons faire ce qu’on appelle contrôle citoyen pour que l’effectivité par rapport aux objectifs poursuivi par les deux décrets du premier ministre puissent être palpable »a-t-il dit.

Pour votre information, c’est depuis le 15 Octobre 2022 que le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a signé ces deux décrets portant suspension pour 12 mois de la perception de la Taxe sur  la valeur ajoutée (TVA).

Le Premier ministre, demande aux services chargés de leur application, en l’occurrence de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) et la Direction générale des impôts (DGI), de veiller, sous le contrôle du ministre des Finances, au strict respect des mesures édictées, pour préserver le bien-être de la population en cette période si difficile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here