Uvira : Début du procès en flagrance du policier qui a tué un jeune par balle à Kalimabenge

0
282

UVIRA, SUD-KIVU:- Ouverture l’après-midi de ce Mercredi 08 Juin 2022 du procès en flagrance du policier présumé auteur du meurtre d’un jeune homme, tué par balle Mardi 07 Juin 2022 aux environs de 22h00 sur l’avenue Uvira. Le  policier  RUGABO MBIYOMBIYO Jacques est poursuivis par l’auditorat militaire devant le tribunal militaire de garnison d’Uvira pour avoir commis de meurtre contre le jeune Dieu KIBONGEZA SENGA à Kalimabenge, pour dissipation des minutions de guerre, coups et blessures graves et simples.

Le policier RUGABO MBIYOMBIYO Jacques, rejette à son tours ces accusations mais il reconnait avoir tiré des balles en l’air dans l’objectif de disperser les manifestants qui voulaient selon lui, lyncher le présumé voleur arrêté par la police au poste de Kalimebenge Mardi 07 Juin 2022.

Le président du tribunal militaire a décidé de suspendre le procès aux environs de 17h30 ce Mercredi. Il a demandé au ministre public de fournir plus des preuves prouvant que le prévenu est auteur du meurtre de ce jeune homme. Selon le programme donné par le tribunal militaire, le procès va reprendre ce Jeudi 09 Juin 2022 aux environs de 09h00.

Un autre policier présumé auteur du meurtre d’un autre jeune dans la nuit du Mardi à ce Mercredi 08 Juin 2022 aurait pris fuite après avoir tué par balle un jeune d’une vingtaine d’année à Mulongwe sur l’avenue Uvira. Des sources proches des autorités de la mairie disent que son commandant qui sera poursuivi par la justice. Les mêmes sources disent que les autorités locales attendent la réponse de la province, celle de les envoyer les membres du tribunal militaire au niveau de la province qui ont la compétence de juger ce Major responsable direct du policier qui a fui après avoir tué.

Suite à la mort de ces deux jeunes, les activités ont été paralysées toutes la journée dans la ville d’Uvira. Les magasins et boutiques fermés, la circulation a repris timidement dans l’après-midi. Plusieurs barricades érigées sur la route nationale numéro cinq dans différents axes. Le maire adjoint de la ville d’Uvira et les services de sécurité sont descendus sur terrain pour dégager ces barricades érigées par les jeunes en colère sur la RN5.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here