BUKAVU : Des medias s’engagent à promouvoir les jeunes impliqués dans les questions de gouvernance, de paix et de société.

0
48

BUKAVU, SUD-KIVU : Les journalistes s’engagent à accompagner dans leurs medias respectifs les jeunes ambitieux atteindre chacun ses objectifs. Ils s’engagent également à promouvoir les avis des jeunes sur des questions de gouvernance, de paix et de société.

Ces engagements et d’autres ont été pris ce mercredi 16 février 2022 dans une conférence d’échange entre les medias locaux et les jeunes ambitieux.

Dans cette activité organisée par l’Asbl la Prunelle RDC dans son projet « Tufauli pamoja » en français « réussir ensemble », il a été démontré que les jeunes constituent la majorité (60% »de toute la population congolaise mais n’accèdent pas aux instances de prise de décision.

Pour Mr Honneur David Safari responsable de l’Asbl la Prunelle RDC a dit qu’il était important de faciliter la collaboration entre les medias locaux et les jeunes ambitieux car les médias constituent une force capable de promouvoir ces derniers.

« Vous le savez, le media c’est le pouvoir. Ceux qui ont les medias ont le pouvoir. Et nous en tant que projet tufaulu pamoje, nous sommes contient que si les jeunes n’ont pas accès aux medias, ils risquent d’échouer, ils risquent de ne pas avoir de la voix au niveau des électeurs » a dit Honneur Safari

L’un des jeunes ambitieux s’est réjoui de cet échange avant d’exprimer l’engament pris par ces jeunes.

« Nous allons directement commencer à travailler avec les medias. Et par rapport aux défis, on a souligné  que les jeunes ne sont pas associés aux activités dans les différentes émissions dans certains medias. Mais aussi il y a la surfacturation pour la promotion des activités des jeunes. Nous sommes comptant que les medias se sont engagés »a dit un participant

L’activité s’est tenue à l’institut supérieur de journalisme et communication. Ce projet Tufaulu pamoja est financé par l’agence suédoise de coopération SIDA et de CAFOD. Il vise le renforcement de la promotion de la participation des femmes et des jeunes aux instances de prise de décision et aux initiatives de paix.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here