BUKAVU: Des militants et hauts cadres de l’UNC dans la rue pour exiger la libération de Vital Kamerhe.

0
11

BUKAVU, SUD-KIVU: Ils étaient des milliers des manifestants et des hauts cadres de l’Union pour la Nation Congolaise UNC qui sont descendu dans la rue ce jeudi pour exiger l’acquittement et la libération de leur président national Vital Kamerhe.

Dans le mémorandum déposé au gouverneur de province, ils appellent le président Tshisekedi à s’impliquer dans le procès en appel de leur leader Vital kamerhe.
« Libérez Vital Kamerhe », « Vital Kamerhe innocent », « Vital Kamerhe il est temps que tu quittes la prison, car ce n’est pas ta place », ce sont les phrases qu’on pouvait lire sur les banderoles, papiers et calicots portés par des milliers des militants de l’Union pour la Nation Congolaise UNC, pour exiger l’acquittement et la libération de Vital Kamerhe.

 

La marche est partie du siège du parti au quartier Nyalukemba jusqu’au gouvernorat à Labotte ou le mémorandum a été lu par le député national Alfred Maisha.Ces militants de l’UNC appellent le président Felix Antoine Tshisekedi à s’impliquer personnellement dans ce procès au 2e degré.

Le gouverneur de province Théo Ngwabije kasi, qui a réceptionné le mémorandum, a promis de le transmettre au président Felix Tshisekedi le plutôt possible.

Il faut noter que la marche s’est bien déroulée sans incident. Plusieurs hauts cadres de l’UNC étaient visibles dans la rue vêtue en rouge blanc et en tenue jaune bleu surnommée pièce contre pièce que porte les prisonniers de Makala.
Vous le savez le directeur de cabinet du chef de l’Etat Felix Tshisekedi est accusé d’un présumé détournement dans l’affaire 100 jours. L’affaire est au second degré après sa condamnation au premier degré d’une peine de 20 ans de travaux forces. Le procès en appel va débuter ce vendredi 24 juillet 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here