BUKAVU : La société civile appelle à une journée sans activité sur toute l’entendue du Sud-Kivu ce mardi 14 Février 2023

0
472

BUKAVU, SUD-KIVU : La société civile du Sud-Kivu dans toute sa diversité invite l’ensemble de la population de cette province à observer une journée sans activité (ville morte) ce mardi 14 février 2023 sur toute l’étendue du Sud-Kivu.

Selon un communiqué d’appel à la mobilisation générale et au patriotisme signé conjointement par Jean chrisostome Kijana de la nouvelle dynamique de la société civile et Adrien Zawadi du bureau de coordination de la société civile, C’est pour dénoncer la guerre imposée par le M23 et son allié le RWANDA. Une guerre qui ne pas loin de la province du Sud-Kivu selon ce communiqué.

« La guerre est dans nos murs. L’ennemi ne déchante pas, par contre il se renforce et est déterminé à poursuivre avec ses aventures belliqueuses et meurtrières. Une partie de notre territoire national échappe aujourd’hui à notre souveraineté. La guerre se rapproche très dangereusement de Goma, capital de la province voisine du Nord-Kivu malgré le cessez le feu décrété lors du dernier sommet des chefs d’Etats tenu à Bujumbura le 04 février 2023.Le Sud-Kivu est dans le viseur des ennemis et les indicateurs sont au rouge »indique ce communiqué dont une copie a été déposée à Kivutimes le samedi 11 février 2023

Face à cette situation, les signataires appellent la population à une mobilisation générale et nationale.

« L’heure est donc à la cohésion et à la solidarité nationales. Il n’y a pas la RDC sans le Nord-Kivu, sans Bunagana, sans Kitchanga, sans Rutshuru.Il n’y a pas de RDC sans l’Est. Le Congo est un et indivisible et doit le demeurer. Ainsi, poursuivant l’élan de mobilisation de toutes les forces vives, sociales et politiques de notre pays, la société civile du Sud-Kivu dans toute sa diversité, invite l’ensemble de la population de cette province à observer une journée province ville morte ce mardi 14 février 2023 sur toute l’étendue de la province » souligne notre source

La société civile demande à toutes les institutions étatiques, privés, des organisations locales et autres de rester fermés.

Par ailleurs la société civile demande  les congolais de la diaspora de quitter la distraction et se levez pour défendre la RDC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here