BUKAVU: La société civile condamne les tracasseries des policiers d’assainissement de la mairie dont sont victimes les femmes vendeuses

0
169

BUKAVU, SUD-KIVU : La société civile sous noyau d’Ibanda condamne le comportement de certains agents de la police d’assainissement qui se livrent à des tracasseries des mamans qui vendent les petits produits aux abords des artères principales de la ville de Bukavu.

Elvis Mupenda son rapporteur souligne que des policiers se comportent comme des gangsters en piétinant et en emportant les petits produits de ces femmes.

Ces femmes étalent leurs produits à des endroits comme Chez baba Chingazi, au Marché de Nyawera et bien d’autres endroits.

Il l’a dit dans une interview exclusive accordée à Kivu times ce mercredi 12 octobre 2022. Monsieur Elvis Mupenda, rapporteur de cette structure citoyenne pense que l’Etat congolais ne joue pas correctement son travail car il devrait d’abord trouver un endroit pour ces petits commerçants qui  exposent leurs produits sur les artères principales.

« Normalement on devrait d’abord réhabiliter les marchés publics de la ville de Bukavu ou passer à la construction de ces marchés chose qui ne pas au rendez-vous »a dit Elvis Mupenda

Il déplore  le comportement de ces policiers d’assainissement  qui se promènent avec un véhicule que des observateurs ont nommé « EBOLA » pour dire qu’ils ravagent comme cette maladie ravage. Elvis MUPENDA souligne que ce qui fâche est qu’il n’y a pas un dépôt ou des produits ravis par ces policiers sont déposés.

« C’est une façon de se partager ceux qu’ils ont ravi chaque soir. C’est pourquoi nous voyons qu’il y a beaucoup des dérapages par rapport à leur mission de lutter contre les marchés pirates dans la ville. Et vous allez voir souvent ils touchent à l’intimité »a déploré Elvis Mupenda.

Il appelle les autorités provinciales à s’impliquer pour que ces actes ne restent pas impunis.

Nos efforts pour entrer en contact avec le maire de la ville de Bukavu sont restés sans succès.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here