Uvira: Les acteurs de la société civile doivent jouer correctement leur rôle de faire pression au pouvoir” professeur Alphonse SHUKURU BATACHOKA”

0
119

UVIRA, SUD-KIVU:- Suite à la multiplicité des acteurs de la société civile et des médias, ils ont difficile à jouer correctement leur rôle celui de faire la pression au pouvoir pour une bonne gouvernance locale et celui d’informer la population. Les médias doivent puiser l’information nécessaire à la source et transmette cette information au public. Ces précisions sont du Directeur Général de l’institut supérieur de  développement rural/Uvira. Il l’a dit lors du dialogue provincial sur le rôle des radios communautaires et des organisations de la société civile dans la promotion de la gouvernance locale et de la décentralisation au Sud-Kivu.

Monsieur professeur Shukuru Alphonse Batachoko, précise que certaines organisations de la société civile et des médias sont manipulés par le pouvoir et des hommes politiques et par là, ils ne peuvent plus jouer leurs rôles comme il faut. Selon lui, les médias doivent jouer le rôle d’informer la population sur les réalisations des acteurs publics. Ceci va permettre aux citoyens de savoir ce qui se passe dans la gestation de la chose publique.

Ces même medias doivent sensibiliser les différents acteurs pour qu’ils sachent ce qui doit être fait par rapport à ce qu’il est fait. Les medias et les acteurs de la société civile doivent également dénoncer ce qui ne marche pas pour que chaque acteur concerné change sa position négatif. Ce dialogue  est organisé par la Synergie des médias pour l’union des forces, SYMUF, ce jeudi 13 Octobre 2022 dans la salle auditorium des femmes de la Mairie d’Uvira.

Pour monsieur Aubert MWIBAKECHA,  coordinateur de la SYMUF, le secteur medias est délaissé par la grand nombre des partenaires, ce qui rend plusieurs médias incapables de réaliser leurs activités. Certains hommes des medias ne sont payés, chose qui facilite la manipulation de certains journalistes par les politiciens. Il inviter les donateurs de fond d’appuyer les medias pour leur faciliter le travail qui honore leur sécateur.

Ce dialogue provincial est couplé avec la remise officielle du véhicule neuf marque TOYOTA LUND CRUSER  à la SYMUF, un don de la Direction de développement et de la coopération, DDC suisse. Ces activités sont exécutées dans le cadre du projet de la SYMUF intitulé Amélioration de la gouvernance locale au Sud-Kivu à travers les radios communautaires de proximité. Ce projet  est appuyé financièrement par la DDC suisse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here