BUKAVU: L’Asbl SALI forme 40 jeunes désœuvrés sur l’électricité et l’autonomisation

0
189

BUKAVU: Dans le cadre de de son projet de  lutte contre l’insécurité nocturne dans la ville de Bukavu, l’asbl save the lifes  en sigle SALI vient de former 40 jeunes. Parmi ces jeunes il y a des enfants à haut risque appelés «enfants de la rue », des femmes vulnérables et des ex-combattants.

Ces derniers ont suivi cette formation qui s’est clôturé le samedi 28 Mai 2022 en la salle Bakanja au collège alphajiri en commune d’Ibanda. Selon le coordonnateur national de l’asbl save the lifes Pascal Shamavu ces jeunes ont été outillés sur l’électricité solaire, sur comment réparer les panneaux, comment les installés dans les maisons et sur les voies publiques mais aussi sur comment faire l’entrepreneuriat.  

L’objectif de cette formation est d’amener les participants surtout les jeunes à s’auto prendre en charge et réduire l’insécurité car les enfants à haut risque sont souvent à l’origine de l’insécurité.

Mr Pascal Shamavu indique qu’après cette formation, les participants vont procéder à l’installation des lampes d’air sur le tronçon routier marché de Nguba jusqu’au centre amani à Muhumba en commune d’Ibanda.

« En les formants en électricité, on voudrait que demain ou après-demain, si l’un de nos lampes d’airs tombés en panne, qu’on fasse recours à ces derniers pour la réparation. Nous leurs avions aussi appris sur l’auto prise en charge. Par ce que vous le savez très bien, la pauvrette créer l’insécurité, quelqu’un qui ne fait rien, il va se lancer dans des mauvaises voies. Et après cette formation, un kit d’équipement sera remis aux participants chacun dans le domaine choisi »a dit Pascal Shamavu

Ce projet d’éclairage public a déjà été exécuté sur les tronçons routiers l’hôpital de panzi Kamagema et à la place de l’indépendance jusqu’à l’hôpital général de référence de Bukavu. Le projet est financé par la MONUSCO Sud-Kivu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here