UVIRA: Organisation du meeting dit de vérité par l’UDPS TSHISEKEDI

0
272

UVIRA, SUD-KIVU :- Le parti politique UDPS TSHISEKEDI, fédération rurale Sud-Kivu II, a tenu un meeting qu’il a appelé meeting de vérité ce samedi 28 Mai 2022 sur l’avenue de l’authenticité devant la permanence de sa section dans la ville d’Uvira.

L’occasion pour les membres du comité de la fédération de l’UDPS d’expliquer ce qui a empêché le président de la République Félix Tshisekedi de réaliser sa vision pour les années déjà écoulées  dans son mandat. Selon la présidente de la fédération rurale Sud-Kivu II “Uvira-Fizi”, dans les premières années de son mandat le président  été mal entouré, mal accompagné et il n’avait pas la majorité parlementaire et ceci a été un grand blocage pour qu’il réalise sa vision de servir la population congolaise comme il fallait, a renseigné madame Francine Mwangaza Binti Sadiki.

Selon elle, aujourd’hui le système de l’ancien régime est debouloné et ceci va permettre au président de la République de faire le travail sans blocage.

Lors de son discours la présidente de l’UDPS Uvira-Fizi a précisé qu’il est trop tôt d’avaler le bilan du travail du chef de l’Etat mais qu’il faut attendre la fin de son mandat. Néanmoins elle reconnait qu’il y a des choses qui n’ont pas marché comme il fallait.  Selon elle, si aujourd’hui la population d’Uvira mène une vie difficile la faute n’incombe pas au président Félix Tshisekedi mais la faute est des députés nationaux élus d’Uvira qui ne plaident pas pour les intérêts commun de la population.

L’autre côté certains habitants qui ont eu l’occasion de poser leurs questions n’ont pas caché leurs déception sur la gestion du pays par l’UDPS. Madame Maganya a montré que la gratitude dans secteur éducatif n’a pas été effective.

Elle a dit”depuis qu’on a annoncé la fameuse gratuité de l’éducation de nos enfants, les enfants n’étudient plus comme il faut. Nous assistons aux grèves chaque jour, nous nous demandons ce que sera le niveau de ces enfants. A l’époque de Joseph Kabila les parents payaient eux-mêmes les enseignants mais au moins nos enfants étudiaient sans problème.

Mais aujourd’hui, les enfants étudient difficilement, le salaire des enseignants reste médiocre, nous ne voyons pas l’intérêt de cette gratuite. Nous demandons au président de rendre effective cette gratuite et qu’il améliore le salaire des enseignants. 

A cette question madame Francine et son comité fédéral ont précisé que les choses doivent aller selon le programme du Gouvernement et il faut savoir que le pays avait plusieurs défis à relever quand ils ont pris le pouvoir. Ils ont montré qu’il y a eu majoration sur le salaire des enseignants par rapport à ce qu’ils gagnaient au pouvoir précédant.

La présidente de la fédération du parti au pouvoir a demandé à la population d’Uvira de voter utile aux prochaines élections. Selon elle, les députés  nationaux élus d’Uvira ne font rien à l’intérêt de leurs électeurs. Cette dame n’a pas encore annoncé sa candidature à la députation mais elle a intéressé la population présente à ce meeting de donner la chance aux femmes de représenter Uvira dans l’assemblée nationale.

Elle n’a pas hésité à critiquer les députés d’Uvira sans citer le nom, qui se donnent le courage de distraire la population en leur dotant des véhicules pour les transports en commun vers les champs et d’autres construisent des ponts mais selon elle,n’est pas le rôle un député. Pour elle cela est une manière de distraire la population pour qu’elle ne sachent pas que ces députés ont échoué à leur mission.

Le meeting de l’UDPS s’est clôturé par l’activité de l’adhésion massive. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here