FIZI-BARAKA: Le service de titres immobiliers accorde trois mois à la population de se mettre en ordre avant la compagne de contrôle de documents parcellaires

0
83

FIZI,SUD-KIVU :L’alerte du lancement de la campagne de contrôle de titres immobiliers dans la ville de Baraka et territoire de Fizi a été lancé le jeudi 22 Septembre 2022 par ce service à travers son numéro1 dans cette partie sud de la province du Sud-Kivu notamment la ville de Baraka et le territoire de Fizi, le conservateur ALUMBE BIN IDI Jean-Claude.

Selon lui, cette campagne entre dans le but de remettre de l’ordre surtout aux propriétaires de parcelles qui n’ont pas de documents légaux d’en jouir en tant que propriétaire.

Il appelle à la population de se préparer afin de présenter leurs documents parcellaires aux agents qui passeront des portes à portes pour ce contrôle.

La campagne qu’il qualifie comme une occasion pour ceux qui n’ont pas ces papiers d’en avoir, tout en mettant en garde à ceux qui ne seront pas en ordre car la justice fera son travail.

« Nous sommes dans la préparation d’affecter nos agents contrôleurs dans la ville de Baraka et territoire de Fizi pour le recouvrement et contrôle de titres ou documents de parcelles. Plusieurs personnes vivent sur le sol de l’Etat Congolais sans qu’ils aient de titres qui leur garantissent cette propriété. Ensuite il y a ceux qui sont venus depuis longtemps et ont fait l’ouverture simple et le bornage du dossier est ils demeurent calme sans avoir des documents du service de titres immobiliers, seulement ils oublient que ce bornage simple c’est uniquement pour délimiter les parcelles mais ne donne pas au propriétaire le droit de jouissance. Nous accordons deux ou trois mois pour que tous ceux qui ne sont pas en ordre de conforment, dépassé ce délai la loi se chargera de récalcitrants »a-t-il expliqué

Rappelons que cet ultimatum est lancé au moment où plusieurs différends de parcelles sont signalés par-ci par-là dans la ville de Baraka et territoire de Fizi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here