KIPUPU/MWENGA: Un mort et quatre blessés lors d’une incursion du groupe armé présumé Red Tabara

0
302

KIPUPU, SUD-KIVU:- Le village de Kipupu, secteur d’Itombwe, en territoire de Mwenga a connu une incursion d’hommes armés la nuit du vendredi 23 Septembre 2022, ce qui a causé un mort et deux blessés du côté Red Tabara, et deux autres blessés du côté civil. D’après la société civile de Mikenge, à travers son président Mr. Alaka Nickson qui livre cette information confirme que la situation sécuritaire est relativement calme malgré le déplacement massif de la population vers les villages environnants.

“Depuis une semaine, la situation sécuritaire à Kipupu est critique suite à la présence du groupe étranger Red Tabara conduit par Kisiga. La nuit de ce vendredi au Samedi 24 Septembre 2022 il y a eu échange de tirs entre ce groupe du Burundi et un autre groupe armé Mai mai, ce matin la situation semble être calme, seulement on observe le déplacement massif de la population et la concentration de tous les deux groupes donc il y a vraiment mobilisation de forces, ce qui pourra causer l’accrochage entre les deux groupes. Il fait trois ou quatre mois maintenant que le village de Kipupu n’a pas des éléments FARDC, cette situation pousse les groupes armés de s’installer dans ce village. Nous ne pouvons pas réellement savoir ce qu’ils étaient venus faire mais il y a de rumeurs selon lesquelles ils étaient venus récupérer leurs vivres qu’ils se sont procurés à Baraka, mais il semblerait que les Maï maï les ont intercepté et c’était le début d’accrochage.” a-t-il indiqué.

Toutes fois il précise qu’un bilan provisoire d’un mort et deux blessés a été enregistré du côté Red Tabara, et deux autres civils blessés par de balles perdues.

Jusqu’à présent, le bilan provisoire est d’un mort et deux blessés du côté Red Tabara, deux blessés également du côté civil dont une femme. Nous condamnons fermement ces actes des groupes armés dans ce village et demandons au gouvernement d’y renforcer la sécurite,renchérit -il”.

Notons que la situation sécuritaire dans les hauts plateaux de Fizi, Mwenga et Uvira continue à se détériorer davantage suite à l’activisme de plusieurs groupes armés qui continuent à semer la terreur au sein de la population locale de ces parties.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here