GOMA: 62 622candidats parmi lesquels 3212 éleves déplacés prennent part aux épreuves hors session d’éxamens d’état. édition 2023.

0
74

GOMA,NORD-KIVU : Ils sont au total 62 622 candidats qui representent la province du Nord-Kivu aux épreuves hors session d’examens d’état parmi lesquels plus au moins 3212 élèves déplacés de la guerre imposée à la RDC par Paul Kagame à travers ses protegés du M23 qui ont été délocalisés vers les zones securisées.

“La province entière selon les informations que j’ai eu présentent 62 622candidats répartis sur les trois provinces éducationnelles. A ce qui concerne les élèves dans des zones sous M23, ils ont tous été délocalisés. Ceux de Rutshuru et Nyiragongo ont été délocalisé vers Kanyaruchinya avec 776candidats et ceux venus de Kichanga, Kilolirwe ,Mushake, Mweso dans le territoire de Masisi au nombre 2 436 candidats délocalisés à Sake” a déclaré le commissaire divisionnaire Romy Ekuka Lipopo vice gouverneur du Nord-Kivu.

La guerre d’agréssion Rwandaise a impacté negativement le déroulément de l’année scolaire en cours ont laissé entendre les acteurs éducatifs dans la province éducationnelle Nord-Kivu1.

“Par rapport à la session 2021-2022, il y a en cette édition 2023 un nombre élevé des autodidactes et cette situation a été alimentée par la guerre du M23 qui n’a pas favorisé un enseignement classique dans certains coins de la province éducationnelle notamment dans quelques parties des territoires de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo” a martelé François Eloko inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Nord-Kivu 1.

L’organisation de ces épreuves a été rendu  possible grace à l’apport des autorités politico-militaires de la province, les acteurs éducatifs et les parents a poursuivi le responsable de la direction éducationelle Nord-Kivu1

“Nous rendons un hommage merité au chef de l’état pour ses efforts dans la recherche de la paix. Nous remercions aussi les efforts conjugués et consentis par toutes les autorités tant civiles que militaires sans oublier les partenaires éducatifs ainsi que les parents qui ont contribué à la formation de cette crème intellectuelle” a dit Delphin Konapunga directeur de la province éducationnelle Nord-Kivu1

Au cours de cette étape hors sessions d’examens d’état ,les candidats finalistes passeront la dissertation, de l’épreuve traditionnelle pour les options techniques , de l’orale de français ainsi que de la pratique professionnelle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here