Kamanyola : Bras de fer  entre les habitants et  la DPEMR sur le paiement d’impôt foncier

0
12

KAMANYOLA, SUD-KIVU:-  La nouvelle dynamique de la société civile sous noyau de Kamanyola, organise une réunion ce dimanche 23 février 2020 afin de protester contre l’identification des maisons, une l’identification menée par la  DPMER, sur  le paiement d’impôts foncier à  Kamanyola.

Dans cette réunion le chef de service de la DPMER à Kamanyola monsieur  Fikiri Ndondo, a expliqué aux participants l’importance de cette taxe tout en précisant les catégories  des facturations.

De l’autre côté ; le président de la nouvelle dynamique de la société civile, Asifiwe Balagizi, demande  aux agents de la DPEMR  de stopper provisoirement  cette identification des maisons à Kamanyola pour d’abord conscientiser  la population mais aussi corriger les mauvais départ, ce dernier parle que le paiement de l’impôt et très nécessaire mais que ça doit respecter les normes

Ici je vous propose de suivre monsieur Asifiwe au micro d’Imurenge.com

Selon Kanyamizigo Gilbert, un habitant ayant connu cette identification, il renseignent qu’il  a reçu un message lui  informant qu’il doit payer  une somme de 30$,  celui-ci parle d’une injustice totale car selon lui,  l’impôt foncier  est seulement payé dans des villes et communes et pas dans un groupement, il suggère que la province de finisse bien le statut de Kamanyola afin d’imposer les taxes.

Il en parle au micro d’Imurenge.com

Présent dans la réunion le chef de groupement et le Chef de poste, révèlent  que la mesure d’identifier les maisons pour paiement d’impôt foncier a été stoppée jusqu’à  nouvel ordre,  ces autorités  ajoutent  que les processus n’ont pas été  respecté  a –t- il parlé le chef de poste d’encadrement  Monsieur  Matendo Kanoko.

Rappelons qu’une maison en briques  à dobe était facturée   2.5$ jusqu’à 8$, les maisons à  matériaux durables  de 15$ jusqu’à 31$ selon les catégories.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here