SUD-KIVU: L’assemblée provinciale est au cœur de la misère du peuple et du sous-développement de la province déplore la société civile

0
123

SUD-KIVU : Le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu demande à toute la population d’exiger des comptes aux députés provinciaux et nationaux ainsi que les sénateurs dont beaucoup d’ailleurs ne sont plus connus.

Adrien Zawedi son président l’a dit dans un point de presse animée cette semaine (jeudi 5 Mai 2022) au bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu, à l’Est de la république démocratique du Congo.

Dans sa déclaration, le président du bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu souligne que les députés du Sud-Kivu font la honte en voyant ce qui se passe province.

« A l’analyse de ce qui se passe en province, la population réunie au sein des organisation de la société civile du Sud-Kivu a honte de ses élus et attend tirer toutes les conséquences. Cette assemblée est aussi au cœur de la misère du peuple au Sud-Kivu et du sous-développement de la province. Il est scandaleux de voir le comportement de ceux qui sont sensés défendre les intérêts du peuple qui se sont transformés malheureusement en complice de la misère de ce même peuple » déplore Adrien Zawadi.

Et d’ajouter ;

« Des députés élus et payés par des contribuables congolais mais qui sèchent les plénières et handicapent ainsi le bon fonctionnement ou le bon déroulement de plusieurs séances plénières ou devraient se discuter la situation de leurs électeurs. L’absentéisme au sein de l’hémicycle est devenu la règle » dénonce la société civile.

Le bureau de coordination de la société civile du Sud-Kivu dénonce le comportement de certains députés totalement déconnectés de la vie de leurs électeurs avec des initiatives parlementaires sans résultats palpables et la surpolitisation de l’action parlementaire.

«Incapable de faire partir un ministre en dépit des faits avérés et même de se faire expliquer une situation par un ministre, par une procédure de l’interpellation. C’est tellement scandaleux. Jamais une assemblée des élus n’a été aussi complaisante et ridicule »dit la société civile.

Suite à cette situation, la société civile annonce prochainement des actions citoyennes à l’assemblée provinciale pour exiger aux députés de se penser à la situation de la population. Adrien Zawadi demande à la population de se préparer à une nouvelle campagne de la société civile « zéro action, zéro réélu » prévue en 2023.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here