Une commission urgente pour venir en aide aux déplacés de haut plateau à Uvira

0
10

UVIRA, 23-10-2019:- Mise en place d’une commission urgente pour venir en aide aux déplacés de haut plateau déjà présents à Uvira. L’acte est  de la Maire d’Uvira avec ses partenaires humanitaires, une décision prise lors d’une réunion urgente du conseil de sécurité de la Mairie d’Uvira ensemble avec les représentants de la mutualité Banyamulenge/Uvira,qui avait depuis hier solliciter l’implication de l’autorité de la ville pou une assistance urgente de ces déplacés logés en majorité à l’église 37 ème CADC/Uvira.

Selon le president de la mutualité SHIKAMA, présent dans cette réunion, les déplacés s’ajoutent jour au jour et leur effectif dépassent les capacités des familles d’accueil d’où l’importance d’associer l’autorité de la ville pour d’abord assurer la sécurité de ces déplacés mais aussi de leurs venir en aide en vivres et de les assister médicalement, également de disponibiliser  un lieu avec la capacité d’héberger un grand nombre.

Suivez l’intervention de monsieur Alexis RUHANGA il est au micro d’ Imurenge.con

Le Maire de la ville d’Uvira président du conseil de sécurité de la Mairie a déclaré à Imurenge.com, que des mesures de sécurité sont déjà prises pour protéger ces déplacés qui sont dans son entité. Kiza Muhato, précise que chaque personne a droit à la sécurité, à la vie c’est pour quoi ces déplacés doivent aussi être sécurisés il promet également  que dans moins de deux jours ces déplacés seront assistés et qu’un lieu pour leur hébergement doit être trouvé.

La commission créée est composée par quelques agents de la Mairie d’Uvira et puis  HCR, CICR, DGM, ANR et des humanitaires oeuvrants à Uvira.

Le premier citoyen de la ville d’Uvira précise que demain mercredi ils procèdent à l’évaluation des besoins sur le lieu même où sont logés provisoirement ces déplacés dans l’objectif de savoir ce qu’ils faut faire dans un premier temps.

Ces déplacés sont de différents villages de hauts plateau ils sont délogés par les attaques qui ont ciblées les villages de la communautés Banyamulenge en présence des FARDC taxées pour plusieurs fois de jouer le rôle des fans des équipes jouant un match en faveur des éléments Mai Mai au détriments de la communauté Banyamulenge.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here