BARAKA: Un corps sans vie retrouvé à la plage AEBAZ

0
90

BARAKA: D’après les sources locales, il s’agit de Monsieur Olivier Kyakwima, le point focal chargé de sécurité alimentaire dans la ville de Baraka et territoire de Fizi, qui a rendu l’âme. Son corps a été retrouvé tôt ce matin 05 Aout 2022 sur la plage du quartier Aebaz, dans la ville de Baraka où le mobile dans sa mort reste inconnu.

La nouvelle société civile de la ville de baraka, via son coordinateur urbain Monsieur Jacques Abungulu qui nous confirme cette nouvelle précise que la victime est sorti de chez lui depuis le matin de ce 4 Août 2022, mais à la grande surprise il vient d’être retrouvé mort.

« Nous sommes tellement triste par cet incident qui vient de se produire présentement. C’est depuis le matin de ce vendredi que notre frère Olivier Kyakwima, alors le chargé de la sécurité alimentaire dans la ville de Baraka et territoire de Fizi a quitté son domicile, sa femme a tenté de lui rechercher un peu partout dans la ville mais en vain. Elle a tenté même au téléphone ça n’a pas tenu, elle nous a alerté et malheureusement le matin de ce 5 Août 2022 nous avons appris qu’il y a un corps sans vie retrouvé ici à la plage, et dès que nous sommes arrivés nous nous sommes rendu compte que c’est lui. Les enquêtes n’ont pas montré de traces, mais le défunt avait de cicatrices au niveau de bras et de jambe.” a-t-il expliqué.

Celui-ci appelle la population à avoir l’habitude de préciser l’endroit auquel ils se dirigent pendant leur séjour journalier et aux services de sécurité de bien maintenir la sécurité de la ville car elle semble avoir être bafouée par ces derniers.

« Nous appelons la population à la vigilance car avant de quitter à la maison un responsable doit nécessairement précisé où il va afin de ne pas donner la peine à la famille de lui rechercher vers un endroit inconnu. Je tiens également à rappeler les services de sécurité que l’acte que nous venons d’observer n’est pas vraiment satisfaisant du fait que si vraiment la sécurité était bien maintenue cet homme ne pourrait pas être déposé ici au vu de tout le monde parce que cet endroit n’est pas inhabité pour dire qu’un acte peut se passer ici alors que les gens sont ici » indique notre source.

Rappelons que ces actes deviennent plus récurrents dans la ville de Baraka où pendant les mois derniers d’autres corps sans vie ont été découvert, les causes de ces morts restent toujours obscures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here