BUKAVU: 300 membres de la Plate-forme des petits commerçants transfrontaliers viennent de bénéficier l’appui de Trade Mark Africa et de l’OIM

0
712

BUKAVU,SUD-KIVU : Trade Mark Africa (TMA) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) viennent d’appuyer 300 petits commerçants à majorité des femmes de Bukavu, victimes des inondations causées par la rivière Ruzizi et la fermeture de Ruzizi 2. C’est un appui financier, mobilier et immobilier. La remise de ce don est intervenue le lundi 21 août 2023 à Bukavu dans la province du Sud-Kivu en RDC.

c’est dans le cadre du projet « Sécuriser les activités sociales, économiques et commerciales transfrontalières dans la région des Grands Lacs », financé par l’Union Européenne et exécuté par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et Trade Mark Africa (TMA).

L’appui est composé d’une somme de 250 dollars pour chaque victime de l’inondation de la rivière Ruzizi, un entrepôt pour permettre aux commerçantes de bien faire leur travail et un véhicule de marque Canter pour faciliter le transport des marchandises achetées dans des pays voisins, après la fermeture de la frontière Ruzizi 2.

Pour Flore Dionmian Chef du sous-bureau de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), cette action a été réalisée dans le but de renforcer le commerce transfrontalier au Sud-Kivu pour promouvoir la paix et permettre aux femmes et hommes d’aller de l’avant.

« La situation qui se présente au niveau de la frontière qui a été fermée est une situation qui nous a tous marquée. Nous avons partagé et parlé à travers notre partenaire qui met en œuvre ce projet, il a eu une action qui a été mis en place, et l’objectif de l’action est celle de faciliter la tâche aux commerçantes qui ne pourraient pas continuer à traverser par la Ruzizi 2 », indique Flore Dionmian

Une action louée par le gouvernement provincial à travers le ministre des transports et voies de communication.

Pour Soda Emedi représentant du ministre de la communication, cette action est faite dans le programme de modernisation des infrastructures publiques, lancée par le Président de la République Félix Tshisekedi en partenariat avec « Trade Mark Africa » et OIM.

Celui-ci ajoute qu’après une inondation qui a ravagé les marchandises des petits commerçants à la frontière Ruzizi 2, le gouvernement a mené des plaidoyers auprès des partenaires pour qu’ils interviennent.

Un sentiment de satisfaction et de joie pour les petits commerçants transfrontaliers qui ont bénéficié cet appui. Ces derniers remercient l’organisation OIM et « Trade Mark Africa ».

« Nous sommes heureux de recevoir ces dons qui sont une réponse à notre requête. Nous avons été victimes des inondations et ce geste est une solution. Nous avions aussi la difficulté de transporter nos marchandises, ce véhicule va nous aider aussi à échapper aux tracasseries des agents de l’état à la frontière. La construction de l’entrepôt, lui, résout le problème de manque d’endroit où faire notre commerce. Nous disons merci également à notre plateforme des commerçants qui fait arriver nos demandes et nos problèmes au niveau provincial. Nous disons merci infiniment », se réjouit Pascaline Safari Présidente des femmes petites commerçantes.

Il faut noter que cette activité de renforcement Socio-économique des petits commerçants transfrontaliers a été financée par l’Union Européenne et mise en œuvre par « Trad Mark Africa » et OIM dans le cadre de l’accord du partenariat avec la République Démocratique du Congo. Cette activité a eu lieu dans la commune d’Ibanda à Bukavu, Chef-lieu du Sud-Kivu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here