FIZI: Enlevée et détenue pendant plus d’un mois par les hommes armés, une femme s’échappe des mains de ses ravisseurs

0
77

FIZI, SUD-KIVU : Une femme épouse d’un militaire qui a été kidnappée depuis le 06 juillet 2023 à Fizi centre a rejoint sa famille depuis Mardi 15 août 2023.

D’après la victime, l’objectif de son enlèvement pour ses ravisseurs était de chercher une rançon auprès des autorités militaires du 2202ème régiment.

Celle-ci explique qu’après son enlèvement, elle a été conduite par ces hors la loi vers le village Mulongwe dans le groupement de Batombwe avant d’être ramené dans la brousse de Mkyobwe environnant le village Malinde dans le groupement de bashimukuma-sud dans le secteur de Mutambala où elle a été détenue pendant tous ces temps.

Pour trouver à manger, elle dit que ces ravisseurs descendaient dans le village pour acheter la nourriture et puis l’amener dans la brousse la laissant sous la surveillance de l’un parmi ces trois personnes.

Interrogée par kivutimes.com dès son arrivée ce lundi 15 août 2023 à l’état-major du 2202e régiment basé à Baraka Mwajuma Tchakubuta a relaté ce qui lui est arrivé.

« La nuit du 6 juillet 2023, je suis sorti à l’extérieur aux environs de 3h pour me soulager, arrivé à la toilette, quelqu’un m’a dit d’éteindre la lampe sous un canon d’une arme contre ma poitrine en m’interdisant de crier. Ils m’ont dit allons-y, je les ai suivi jusque dans la route où nous avons rencontré un motard avec une moto qui nous amené jusqu’à Mulongwe où nous avons passé toute la journée dans une maison. La nuit aux environs de zéro heure, nous avons commencé le voyage jusqu’à Mukyobwe où nous avons trouvé un grand trou qu’ils ont creusé pour y mettre les enlevés. A côté il y a une maisonnette. Quand ils vont aller acheter la nourriture à Katanga,ils me laissaient surveillé par une personne et d’autres partaient” a-t-il relaté.

Pour la question de savoir dans quelle manière elle est arrivée à s’échapper, celle-ci explique que l’état d’ivresse de celui qui la surveillait l’a permis à regagné le village de Mukindja.

« C’est un prévu d’aller me jeter dans la rivière Mutambala si rançon n’est sera pas envoyée à partir du 30 du mois en cours. Alors le lundi, deux sont partis au village comme d’habitude mais je remarque que celui que je restais avec prenait d’alcool. Celui-ci s’est en ivre jusqu’à dormir alors c’est à ce moment que j’ai eu le temps de prendre fuite jusqu’à à la position des FARDC de Mukindja” a-t-elle dit

Notons qu’à part le fait de vouloir une rançon pour la libération de cet épouse d’un sous-lieutenant, cette enlèvement était aussi dû à la dénonciation par cette femme des certaines personnes par de cette bande des malfrats qui a conduit aux arrestations de l’uns parmi eux dans les mois passent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here