FIZI : Toutes les barrières illégalement érigées sur la RN5 supprimées sur l’ordre du gouverneur

0
304

FIZI,SUD-KIVU :Une délégation mixte  composé de la direction générale de migration, agence nationale de renseignement, les forces armés de la République démocratique du Congo et quelques autorités du gouvernement provincial en Provenance de Bukavu, séjourne depuis le jeudi 15 décembre,2022 dans le territoire de Fizi.

Cette délégation conduite par Ir. Gédéon Henri Assistant du Secrétaire Exécutif du gouvernement provincial du Sud Kivu a comme agenda, la suppression de toutes les barrières illégalement érigées par les militaires et certains services étatiques sur la route nationale numéro 5  à partir de kamanyola dans le territoire d’Uvira jusqu’à Nyange dans le territoire de FIZI.

Selon le chef de ladite délégation, c’est dans l’objectif de matérialiser la vision du chef de l’État qui prône toujours l’Etat de droit que le gouverneur de la province du sud-Kivu, THEO NGWABINDJE kasi a dépêché cette dernière pour mettre fin aux tracasseries que les usagers de cette route sont victimes pendant plusieurs années.

« Nous sommes une commission qui avait été créée par le conseil provincial de sécurité chapeautée par Monsieur le gouverneur de province parce qu’il avait entendu beaucoup de lamentations de la part de la population qu’il se passe plusieurs tracasseries tout au long de la route nationale numéro 5, raison pour laquelle son excellence Monsieur le gouverneur avait dû marteler pour ce qui concerne, parce que ultérieurement le chef de l’Etat avait dans son discours dit qu’il a vraiment besoin que, quand la population congolaise veut aller quelque part qu’elle se sente à l’aise partout où ils passent, il ne veut pas les tracasseries. Cette commission mixte est composée par les militaires des FARDC, la DGM, ANR, et le gouvernement provincial. Le gouverneur de province a ordonné que les FARDC conduisent cette délégation parce que ces sont les militaires qui sont cités dans les tracasseries qui se passent tout au long de la RN5, C’est pour cela que nous sommes dans cette ville de Baraka, et nous continuons la route jusqu’à Nyange » a-t-il dit

L’équipe mixte a promis faire un suivi régulier pour que ces barrières ne naissent plus.

« Les barrières  sont supprimée et après cette commission, dans notre rapport nous allons proposer aux autorités provinciales de créer un comité mixte inter-sécuritaires  pour faire le suivi après chaque trois mois et savoir si ces barrières sont encore revenues ou comment »indique notre source

Cette autorité provinciale a invité les militaires d’être satisfait par leurs salaires car c’est pour la sécurisation des personnes et leurs biens qu’ils les reçoivent.

« Le message que nous lançons aux FARDC se trouvant dans la RN5 est que s’ils sont là c’est pour la sécurisation de la population et non la tracasserie de cette dernière. Même la bible les recommande d’être satisfait de leurs salaires »a-t-il martelé

Après une opération de la suppression de la barrière de la mairie de Baraka au niveau de Kalundja et celle du secteur de Mutambala à Malinde,la délégation a pris la direction Axe Misisi pour la même opération.

Notons que cette décision du gouverneur de la province intervient un jour après la grève de trois jours sans circulation qui a été décrétée par la synergie des associations de transporteurs pour dénoncer ces tracasseries routière orchestrées par les FARDC et des services étatiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here