MANIEMA:Un militaire FARDC et un présumé voleur tués par balles lors d’une incursion des inconnus armés à Kalonda Kibuyu

0
97

MANIEMA :Un militaire FARDC et un présumé voleur à mains armées sont mort la nuit du Samedi à dimanche 21 Août 2022 dans le village Kalonda Kibuyu, secteur de Babuyu groupement de Benyebemba territoire de Kabambare dans la province de Maniema.

Cet incident s’est produit pendant que 8 personnes armées ont fait incursion au domicile du chef coutumier de la place Maman Sidonia voulant qu’elle leur fasse l’argent. Ces présumés voleurs lui ont tiré 10 balles qui n’ont rien fait, la 11ème a été tirée alors à sa jambe droite et lui causer de blessures graves.

Le militaire FARDC décédé a été tué pendant qu’il défendait le chef coutumier.

Un policier étant saisi de l’information, a poursuivi ces malfrats jusqu’à arriver à tuer par balle l’un parmi eux comme l’a confirmé le mari de cette autorité coutumière.

« C’était aux environs de 20h que j’ai été surpris par les coups de balles qui ont commencé à être entendus dans l’enclos où ma femme et mes enfants se trouvaient. Lorsque j’y suis arrivé je me suis rendu compte que c’était de bandits armés qui ont tiré 11 coups de balles sur ma femme, malheureusement c’est une seule qui lui a blessé au niveau de la jambe droite. Ils lui obligeaient de leur donner l’argent, c’est comme ça qu’ils ont tiré 4 balles sur le militaire de grade Agida qui assurait la sécurité de ma femme. Celui-ci est mort sur place. Un policier a réussi également à tuer l’un parmi ces assaillants » a expliqué Mr. Mahango Kalonda Raphael, le mari de la victime.

De leur côté la nouvelle dynamique de la société civile NDSCI Chumvi ya Congo en secteur de Babuyu, à travers son secrétaire rapporteur Mr. Elie Kalunga Eliam condamne ces actes de barbaries qui sont devenus récurrents dans ce groupement.

« Nous condamnons cet acte inhumain qui vient de causer de morts, et c’est tellement déplorable de voir que les voleurs commencent à toucher même les intouchables. C’est pourquoi nous demandons aux services de sécurité de renforcer la sécurité et surtout la protection de civils et leurs biens »dit-il

Les attaques des  pygmées et burundais contre la population sont souvent été signalés dans cette partie du territoire de kabambare surtout à ses limites avec la province du sud-kivu où on enregistre des morts et des biens des paisible citoyens emportés par ces assassinats.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here