OICHA,NORD-KIVU: JED dénonce l’interpellation arbitraire d’un journaliste par l’Administrateur militaire du territoire de Beni

0
83

NORD-KIVU/OICHA: Dimanche Kamate, rédacteur en chef de la Radio Muungano, émettant à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, province du Nord-Kivu, a été interpellé par la police puis transféré à l’état-major de l´armée, situé au camp militaire de Matombo dans la même agglomération, ce vendredi 12 Août 2022,où il a été retenu pendant de longues heures.

Il a été reproché à Kamate la diffusion d´une émission qualifiée de 《prohibée》 sur les antennes de la radio Muungano, Dimanche 7 août dernier.

C´est sur ordre de l´administrateur militaire du territoire de Beni, colonel Ehuta Omeonga Charles que le journaliste a été interpellé puis auditionné sur procès-verbal.

En effet, Kamate a dirigé l´émission “débattons-en” autour de l’analyse de la guerre du M23 par les animateurs des mouvements citoyens, qu´il avait comme invités. L´administrateur estime que cette émission a violé les normes de l´état de siège actuel.

Il a indiqué à JED qu´il s´agit pour lui de donner une correction au journaliste pour revenir à l´ordre selon la vision de l´état de siège.

C’est dans la soirée du même vendredi que Dimanche Kamate a été libéré et retourné à la rédaction avec tous ses biens saisis lors de son audition.JED dénonce vigoureusement cette arrestation arbitraire du journaliste qui n’a violé aucune disposition connue de l’état de siège.

JED considère que les propos de l’administrateur militaire pour justifier cette arrestation constituent une atteinte grave à la liberté des journalistes d’organiser leurs émissions en toute indépendance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here