BUKAVU : La communauté Banyamulenge, SHIKAMA, demande justice pour le massacre de Gatumba

0
312

BUKAVU, SUD-KIVU : La communauté Banyamulenge « SHIKAMA » demande l’implication de la RDC et de la communauté internationale pour que justice soit faite à l’encontre des auteurs des massacres de Katumba au Burundi.

Ce message a été lancé ce samedi 13 Aout 2022 par le président de la communauté Banyamulenge Mr Jean Schohier Muhamiriza à l’occasion de la commémoration du 18ème anniversaire des massacres de Gatumba.

Mr Jean Schohier Muhamiriza regrette de constater que depuis  que ces massacres ont été commis en 2004,aucune mesure concrète n’a été prise pour traduire les auteurs en justice et pourtant les bourreaux sont connus.

Ainsi il demande à la communauté internationale d’honorer la promesse de justice faite aux victimes du massacre de Gatumba au lendemain du de ce dernier.

Mr Jean Schohier Muhamiriza appelle au gouvernement de la RDC de mettre fin aux attaques dont les banyamulenge font l’objet et d’octroyer aux milliers des déplacés qui vivent dans des conditions précaires à Minembwe,Mikenge et Bijombo.

« Restaurer la sécurité pour permettre aux déplacés et aux réfugiés de retourner chez. Les informations en provenance de Fizi, indiquent que pres de 1000 civiles Banyamulenge ont été tués depuis Avril 2017 jusqu’à nos jours, également 450 000 vaches razziés, 147 écoles ainsi que 57 centres de santés détruits. Des dizaines des femmes ont été également violées. Toutes ces victimes ont droit à la justice »a dit à Kivutimes Jean Schohier Muhamiriza

Présent à cette rencontre un rescapé de ce massacre, déplore ce qui s’était passé en cette période. Mugabe Jean de Dieu pense qu’il temps pour la justice de punir les auteurs de ces massacres de Gatumba pour mettre fin à l’impunité.

De son côté, l’ancien gouverneur du Sud-Kivu Mr Marcelin Chishambo pense que c’est important de célébrer cette journée mais ça ne doit pas être comme un slogan. Il indique que cette célébration ne doit pas rester pour la seule journée du 13 Aout mais plutôt trouver d’autres mécanismes pour amener la justice à s’impliquer dans cette affaire.

Le représentant du gouverneur dans cette commémoration, Byabagabo Nkubana commissaire provincial de la justice a invité la communauté banyamulenge à vivre la paix et la cohésion pacifique.

Plusieurs invités et des membres de la communauté Banyamulenge ont pris part à cette rencontre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here