SUD-KIVU : Dès Chishambo en passant par Nyamugabo et Ngwabidje ,45 maisons de l’Etat spoliées alerte la société civile

0
120
Kivutimes@Josué
Kivutimes@Josué

BUKAVU, SUD-KIVU : Le bureau de coordination de la Société Civile appelle les autorités à retirer leurs mains dans la spoliation des domaines de l’Etat au sud-Kivu en RDC.

Dans un point de presse animée jeudi 07 septembre 2023, la société civile souligne que 45 maisons et parcelles de l’Etat ont été spoliées à l’espace de 2012 et 2023.

Le Président du Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu Adrien ZAWADI indique que 17 autres maisons de l’Etat sont actuellement sous menace de spoliation dans la ville de Bukavu par les agents engagés et payés par le même l’Etat et qui sont censés les protégées.

La Société Civile regrette de constater que l’Etat congolais n’a jamais gagné un procès sur la spoliation de ses propres maisons et parcelles. Comme conséquence les agents et fonctionnaires de l’Etat sont souvent déguerpis dans ces maisons.

Adrien ZAWADI souligne qu’après les enquêtes que son bureau a mené seulement dans la ville de Bukavu, il note que 5 maisons ont été spoliées sous le règne du Gouverneur Marcelin CHISHAMBO, 10 autres spoliées pendant le règne de Claude NYAMUGABO et 30 maisons spoliées pendant le règne du Gouverneur Théo NYABIDJE, sans compter les maisons et parcelles de l’Etat spoliés dans les territoires de la province du Sud-Kivu.

Le Bureau de Coordination de la Société Civile du Sud-Kivu pointe les doigts certains magistrats bien connus qui se sont transformés en avocat des spoliateurs, certaines autorités dont le cabinet du gouverneur de province et le Ministre Provincial en charge de l’Habitat, la Division Provinciale de l’Habitat et d’autres services fonciers.

Notre source cite également les officiers militaires, qui sont utilisés pour faciliter la spoliation ainsi que certains Ministres nationaux et provinciaux sans oublier les Gouverneurs qui se sont succédé.

Pour remédier à cette problématique, la Société Civile Forces Vives recommande aux autorités de retirer leurs mains dans la spoliation des maisons et parcelles de l’Etat. De diligenter une enquête sur la spoliation des maisons et parcelles de l’Etat au Sud-Kivu et sanctionner conformément à la loi tous ceux qui seraient complice et procéder à la récupération des biens de l’Etat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here