Kamanyola: Le manque du frigo mortuaire,un défi à relever

1
120

KAMANYOLA, SUD-KIVU:- Pour la société civile forces vives de Kamanyola en territoire de walungu,le manque du frigo mortuaire dans ce village,c’est un défi qu’il faut nécessairement relever. Pour elle, en cas des circonstances mortelles si le corps nécessite il faut faire recours au village voisin de Luvungi ou à défaut à Uvira à une septentaine de kilomètres sans tenir compte des charges.

Contacté à ce sujet,  Masiya Charles médecin directeur de l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola reconnaît ce besoin et regrette d’observer que malgré les potentialités que regorge Kamanyola parmi les quelles le courant permanent et l’emplacement de Kamanyola au centre des pays des grands lacs et reliant les villes de Bukavu à celle d’Uvira, le frigo mortuaire serait une solution. Et reconnaît par ailleurs que seule la force de cet hôpital ne sait pas répondre à ce besoin.

Cependant,en cas d’accident sur la route nationale numéro 5 on amène des cadavres à l’hôpital Saint Joseph en attendant l’identification des membres de leurs familles, d’où la nécessité d’une implication du gouvernement ou des partenaires afin de répondre à ce besoin.

1 COMMENT

  1. Vraiment c’est un besoin ressenti pour non seulement les habitants de Kamanyola, mais aussi pour toute la population de la plaine et des pays voisins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here